Redevances aéronautiques : le gouvernement et les transporteurs aériens accordent leurs violons

0
41

    Un protocole d’accord mettant fin à la double taxation des redevances pour les transporteurs aériens membres de la Fédération des Entreprises du Congo et le Gouvernement a été signé hier jeudi 24 février 2011 à la Primature par le ministre des Transports et Voies de communications,  Laure-Marie Kawanda pour le Gouvernement, et les Transporteurs ariens représenté par Stavros Papaioannou, président du Comité professionnel de Transporteurs aériens. Ce document propose des solutions à long et à moyen terme.

 

    A court terme, le texte évoque la suppression de la double perception des redevances de sécurité et de sûreté, l’introduction d’une différenciation dans les taux de facturation des redevances de survol entre les vols internationaux et les vols domestiques, le maintien de la facturation des macarons et vignettes d’accès aux aéroports à une année, l’uniformisation des taxes n’ayant aucun lien direct avec l’aviation dont les taxes provinciales et l’instauration d’un guichet unique en vue de leur perception.

    Dans les solutions à moyen terme, il a été convenu que ces mesures soient finalisées au niveau de la commission Taxes et redevances instituée au ministère des Transports et Voies de Communication et sanctionnées par l’autorité ayant l’aviation civile dans ses compétences. La corporation des transporteurs aériens a informé le gouvernement de la levée de sa mesure de grève.

    Il convient de signaler que le Président de la FEC a aussi apposé sa signature au bas du document. Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité l’a fait comme garant au nom du gouvernement.

 

LEAVE A REPLY

*