Recrutement au ministère du Budget : 99 rescapés pour l’épreuve spécifique

0
69

Ils étaient hier dimanche 21 novembre  2010 à Institut de la Gombe  99 candidats admis à participer  à la deuxième phase du test de recrutement organisé par le ministère du Budget pour le renforcement des capacités   de la coordination informatique interministérielle (Cii). Cette épreuve spécifique qui s’est déroulée pendant quatre heurs intervient après un tri sévère opéré au premier tour afin de sélectionner les meilleurs éléments à intégrer dans la chaîne des dépenses publiques.

            Selon Jean-Gaston Manya, directeur de la Cii, pour ce test spécifique, les prétendants au poste ont été répartis en trois équipes.  La première équipe est composée de licenciés en informatique ou d’ingénieurs concepteurs, la seconde équipe de  gradués en informatique ou d’analystes concepteurs tandis que la troisième est constituée de techniciens ou  ingénieurs en télécommunications et ingénieurs en  réseaux.

            Par ailleurs,  c’est à l’issue de cette étape que  40 candidats considérés comme la crème de cette sélection vont participer à l’ultime épreuve à l’orale  pour déterminer les 30 derniers élus pour servir au sein de la chaine des dépenses publiques. Ainsi  en fonction des compétences in fine, il y aura  7 ingénieurs concepteurs, 8 techniciens et 15 analystes programmeurs retenus qui  seront aussitôt mécanisés par la fonction publique et prêts à être employés pour participer au processus de l’assainissement en cours des finances publiques. 

Pour rappel, ce recrutement, une première dans la fonction publique congolaise dont s’est félicité le ministre Ntahwa du Budget,   a été organisé sur base d’appel à candidatures et non sur base de clientélisme pour faire de la fonction publique un secteur compétitif. Après un tri judicieux de 812 dossiers reçu, seuls les dossiers de 324 postulants avaient été jugés recevables pour participer au premier test, puis  99 candidats  pour le second et 30 pour l’épreuve finale.

A.Vungbo

LEAVE A REPLY

*