Reconstruction des infrastructures scolaires : les recommandations des ingénieurs au BCECO

0
89

 A l’initiative du Bureau central de coordination(BCECO), les Ingénieurs à Pied d’Œuvre(IPO) ont bénéficié d’un séminaire de renforcement des capacités en matière administrative et financière, ainsi que le contrôle et la surveillance des travaux, en vue d’une gestion efficace des chantiers. Session ouverte à Kinshasa, au centre Theresianum, sa clôture a eu lieu au Bas-Congo (Kasangulu), le12 juin 2014, sur fond d’une visite des écoles primaires de Kasangulu et de Madimba soutenues par le Projet de réhabilitation et de reconstruction des infrastructures scolaires(PRRIS) du BCECO. Objectifs du séminaire : accroitre l’accès, l’accessibilité, l’équité de l’offre scolaire ; améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement et renforcer la gouvernance du système éducatif.

Au cours de ces assises, un accent particulier a été mis sur le rôle de l’IPO qui consiste à assurer la surveillance et le contrôle des travaux pour avoir les ouvrages de qualité construits selon les règles de l’art de bâtir, du budget et du délai et à la satisfaction des bénéficiaires.

  Après trois jours d’échange, débats et discussions, des recommandations ont été formulées à l’endroit des différents acteurs impliqués au projet PRRIS. Au Maitre d’ouvrage délégué( BCECO), les séminaristes ont préconisé une meilleure évaluation des besoins du projet avant sa mise en œuvre ; le traitement des cas des itinérances au cas par cas ; la célérité dans le traitement des factures ; la prévention de l’IPO en ce qui concerne les différentes missions de supervision(EPSP, ITPR et autres) ; la mise à la disposition des autorités et du public des différentes conventions des ALE, IPO et du montant total du marché, école par école et aussi sur le panneau de signalisation et de renseignements des écoles qui font l’objet de reconstruction ; le réajustement des frais des itinérances des IPO qui doit réellement compte de la distance entre le point d’attache et les différents sites des projets.

 A eux-mêmes, les Ingénieurs ont recommandé la tenue à jour des attachements. « Ces derniers doivent être remplis chaque jour par l’IPO et l’ALE. A la fin du mois, une synthèse des attachements devra être faite et annexée à la facture de l’ALE » ont précisé les récipiendiaires, par ailleurs, proposant la production du rapport dans le délai requis, tout en respectant le canevas ainsi que les annexes mis en place par le Bceco. Enfin, pour eux, les tableaux de comptes doivent être visés au préalable par les IPO.

Somme toute, les IPO ont encouragé cette initiative et remercié le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’EPSP et le Bceco pour avoir mis en place le PRRIS. Le séminaire a été sanctionné par la remise des brevets de participation à tous les IPO, une cinquantaine au total.

Tshieke Bukasa 

LEAVE A REPLY

*