Réception de Shadary par les Kassapards : Christophe Nkolomonyi au banc des accusés

0
490
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les condisciples et amis d’Emmanuel Ramazani Shadary, réunis au sein de l’association des anciens de l’Université de Lubumbashi dénommée les ‘’Kassapards’’ étaient tous mobilisés, le vendredi 16 novembre, pour fêter un des leurs, choisi comme dauphin du Chef de l’Etat et candidat du Front Commun du Congo à la présidentielle du 23 décembre
2018.
Tout semblait bien parti jusqu’à l’intervention du nommé Christophe
Nkolomonyi, venu gâcher la fête. Indignés, des témoins de l’événement
ont réagi à travers la déclaration ci-après.
Depuis la désignation d’Emmanuel RAMAZANI SHADARY comme dauphin du
président Joseph KABILA KABANGE, à la présidentielle du 23/12/2018,
plusieurs structures socio-politiques manifestent publiquement leur
attachement et soutien à sa candidature.
Pour preuve, le vendredi 16/11/:l018 à 16h 15’, sur invitation de
leur président Pyrha LUTONADIO, les Kassapards de Kinshasa ont emboité
les pas à d’autres, en recevant le candidat du FCC à la magistrature
suprême, en la salle Notre Dame de Fatima dans la commune de la Gombe.
Le but de cette rencontre était de remercier le Chef de l’Etat pour
avoir jeté son dévolu sur l’un de leurs en la personne d’Emmanuel
RAMAZANI SHADARY et d’apporter à ce dernier leur soutien indéfectible.
Après exécution de l’hymne national et celui des Kassapards, sous la
conduite du modérateur, la parole a été accordée tour à tour: au
Président des Kassapards, au Dauphin lui-même, au Doyen des
Kassapards, Papa MINAKU, et au professeur LUMANU en sa qualité de
représentant des professeurs de l’UNILU.
Reprenant la parole pour clôturer la cérémonie, le modérateur a
demandé si dans la salle, parmi les Kassapards, il y avait un pasteur
ou un homme de Dieu qui pouvait dire une prière pour recommander le
candidat du FCC entre les mains de l’Eternel.
A la grande surprise de tous les participants, M. Christophe
NKOLOMONYI s’improvise pasteur dont la présence attire l’attention de
tout le monde. Aux Kassapards de se demander : est-il de nôtres ?,
a-t-il été invité en tant que Pasteur ? Et depuis quand il l’est ?
Nos meilleurs et fins limiers, après avoir fouiné, révèlent que Mr.
n’a jamais été Kassapard, moins encore Pasteur.
En effet, l’opinion se demande pourquoi:
1. Lui qui avait fait les humanités sociales à Kabinda, censées être
couronnées d’un diplôme d’Etat, va donc prendre, à cette époque,
inscription à l’Institut Supérieur Technique de Gestion et  Management
(institution privé qui n’existe plus), en lieu et place d’une
structure officielle comme l’UNILU ;
2. Quand est-ce qu’il a été consacré pasteur et dans quelle église.
Bref, sa présence a été jugée louche dans la salle. C’était un
infiltré, qui a pris la parole par souci de paraitre.
Groupe des Kassapards en Colère
Fait à Kinshasa, le 19 novembre 2018