Réactions à l’ « Université » du parti présidentiel à Kisangani : Banza Mukalayi répond au PPRD

0
39

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et Démocratie (PPRD), par les bouches de Me Mbuyu et Emile Bongeli,  a appelé chaque structure et personnalité se réclamant de l’Alliance de la Majorité présidentielle (Amp) à opérer un choix. C’est, soit d’adhérer corps et biens au sein du parti pour prétendre soutenir Joseph Kabila, soit quitter la barque et cesser de se réclamer du « Chef ».

            C’est l’une des résolutions-clé coulées en décision aux termes de l’ « Université du PPRD » tenue du 18 au 21 août 2010 à Kisangani. La décision a été prise en perspective de l’élection présidentielle de 2011. 

 

            Des réactions des formations politiques de l’Amp et proches du chef  s’enchaînent.

            L’Union pour le développement du Congo (UDCO) par la bouche son président national, Banza Mukalayi, a réuni la presse samedi, Il a d’emblée déclaré que « le Président a besoin de toutes les mains ». Personne n’a le droit d’exclure les autres si ce n’est le Président lui-mêmeIl estime qu’à « ce stade, le Président a besoin de tous les bras et de toutes les têtes ». En tant qu’allié, « je pense que la déclaration du Pprd est une prétention somme toute légitime, une simple déclaration d’un parti ami qui veut tout gagner ».

Banza a, dans la même lancée, dit avoir épousseté l’histoire politique du Congo de 1960 à ce jour pour se rendre compte qu’aucun parti politique sur les terres de ses aïeux n’a jamais eu la majorité pour diriger le pays. « Même Patrice Emery Lumumba qui était populaire a dû recourir à un gouvernement de coalition pour n’avoir pas eu la majorité absolue. Nous serions davantage inquiets si c’était une déclaration de notre autorité moralité qu’est le Président de la République qui appartient pourtant à tout le monde ». Pour le Porte-parole de l’UDCO, « personne ne peut s’approprier le président de la République qui a besoin de tous, de bons comme de mauvais, pour la consolidation de la paix, de la démocratie et de la reconstruction nationale ».                   

D-I.K

LEAVE A REPLY

*