RDC : un viol toutes les 10 secondes

0
33

Le vice-président de la République Unie de Tanzanie a effectue vendredi le déplacement en Jet spécial de Dar-esalam jusqu’à Arusha pour présider personnellement la cérémonie officielle d’ouverture de la réunion des ministres des Pays des Grands lacs ayant le Genre dans leurs attributions. Ce, en marge de l’amendement et de l’adoption du document final comportant les recommandations de la réunion des experts et coordinateurs nationaux sur les Violences Sexuelles et basées sur le genre dans cette partie du continent africain.

On rappelle que c’est le mercredi 2 novembre que la réunion des experts et coordinateurs, nationaux avait finalise ces recommandations et cela après trois jours des débats houleux dans la salle des conférences de l’hôtel Snow Cross d’Arusha. Des recommandations formulées autour des trois thèmes de travail, à savoir la prévention des VSBG, mettre fin a l’impunité et assistance aux victimes et rescapés des VSBG.
De manière générale, le vice-président de la Tanzanie, pays hôte, a fait savoir que les VSBG dans leurs différentes manifestations sont commises tant en temps de paix que dans les situations de conflit et de post-conflit. Leur impact sur les communautés, les familles et les individus ainsi que les Etats est si forte qu’elles constituent un frein au développement, accentuent l’insécurite et créent des frustrations difficiles à réparer pendant des générations entières. La bataille contre ce fléau est une affaire de tous les Etats de la sous-region avec la collaboration de la communauté internationale, a-t-il insisté, avant de promettre que la session spéciale des chefs d’Etat prévue du 15 au 16 décembre prochain va adopter ce document dans tous ses contours, moyennant quelques amendements.

Travaux en plénière

Coup de chapeau aux experts de la RDC conduits par Baudoin Hamuli Kabarhuza, coordonnateur national de la conférence internationale sur les Etats des Grands Lacs qui ont abattu un travail de titan tant au niveau des documents de travail rédigés à Kinshasa que des travaux en commissions à Arusha. Il faut noter la présence fort remarquable du professeur Alphonse NTUMBA Luaba, Secrétaire général adjoint de la Communauté des Pays des Grands Lacs qui est pressenti au siège du secrétaire exécutif de la Conférence Internationale sur la région des Grands Lacs en remplacement de Mme MULA MULA qui est fin mandat.

Après l’adoption de l’ordre du jour et du programme de la réunion ainsi que la présentation du projet de document de la conférence avec les recommandations clefs pour le sommet spécial des chefs d Etats prévu en décembre prochain à Kampala, il s’en est suivi six allocutions des responsables des organisations intéressées. Notamment, celle introductive de la présidente du Forum Régional des femmes, des représentantes du groupe des Amis et du Système des Nations-Unies, de la secrétaire exécutive de la conférence internationale sur le Région des Grands Lacs ou CIRGL, celle des ministres ougandaise et tanzanienne du genre et enfin le discours d’ouverture prononcé par le vice-président de la République Unie de Tanzanie. Dans l’après-midi, les ministres ont procédé aux discussions et à l’adoption de toutes les recommandations sur les trois thèmes, a savoir la prévention des VSBG, la fin de l’impunité et l’assistance aux victimes et rescapes de ces crimes contre l’humanité.

Absence fort remarquée de la ministre Rdcongolaise du Genre

L’absence de la ministre rdcongolaise du Genre a été fort remarquée. Cela, du fait qu’il est établi que c’est en RDC que l’on observe le plus grand taux des viols des femmes, notamment un viol toutes les dix secondes et particulièrement dans les territoires situés dans les trois provinces du Kivu et de l’Est de la province orientale. De même, c’est le Congo Démocratique qui va donner le nouveau secrétaire executive de la Conférence Internationale sur la Region des Grands Lacs dont le siège est base a Bujumbura, au Burundi.

Cela, au moment où c’est le vice-président de la République Unie de la Tanzanie qui s’est personnellement déplacé en jet spécial pour marquer d’un sceau particulier cette cérémonie d’ouverture de la réunion des ministres des Etats des Grands lacs ayant dans leurs attributions le Genre.

Fidèle MUSANGU ( Envoyé Spécial à Arusha)

 

 

LEAVE A REPLY

*