RDC- FMI : la 3me Revue en chantier

0
45

La République Démocratique du Congo a été gratifiée, il y a quelques jours, d’une note flatteuse par le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International, dans le cadre de la 2me Revue, en raison de la bonne tenue de ses comptes et des efforts fournis en vue de l’amélioration du climat des affaires. La période ciblée s’étendait de janvier à juin 2010.
Une fois cette étape franchie, il reste celle de la 3me Revue. C’est dans ce cadre qu’une délégation du Fonds Monétaire International (FMI), conduite par Robert York, séjourne à Kinshasa. Elle a pris langue hier, avec le gouvernement congolais, en vue des négociations autour de la 3me Revue du Programme de Facilité Elargie de Crédit. C’est le Premier ministre, Adolphe Muzito, qui a lancé le débat  dans son cabinet de travail.
A en croire Samir Jahjah, le Représentant du Fonds Monétaire International à Kinshasa, les discussions porteront sur les performances économiques du gouvernement dans la période de juillet à décembre 2010. Pour ce faire, les critères de référence à prendre en compte vont graviter autour de la stabilité du cadre macro-économique, spécialement le taux de change et le taux d’inflation, ainsi que du niveau des réserves de change de la Banque Centrale du Congo et de la gouvernance économique.
Les deux parties vont également voir de quelle manière faire face aux défis de 2011, dans un contexte international marqué par la surenchère des produits pétroliers et des denrées alimentaires, afin de lever les options requises pour gérer tous les problèmes liées à ces réajustements à la hausse des étiquettes de certains produits stratégiques sur le marché mondial.
L’examen des réformes structurelles amorcées par le gouvernement dans les secteurs des industries extractives, des ressources naturelles et de la fiscalité figurent au nombre d’autres matières à débattre. Il s’agira de faire l’état des lieux au sujet de ces mesures visant, à terme, à alléger la parafiscalité, sans affecter le niveau des recettes fiscales et des ressources internes.
Robert York et sa suite ont, par ailleurs, félicité le Premier ministre pour le bon comportement du gouvernement face aux engagements de la 2me Revue. Ils l’ont exhorté à maintenir le cap et à redoubler d’efforts, comme c’était le cas dans le processus ayant conduit à l’atteinte du Point d’Achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés, à la fin du mois de juin 2010.
Kimp

LEAVE A REPLY

*