La RDC classée dans le Top 10 des pays réformateurs

0
54

La République Démocratique du Congo peut maintenant se réjouir pour avoir changé l’image négative qui faisait d’elle un mauvais élève en matière d’amélioration du climat des affaires et des investissements.  Car, le dernier rapport des services de la Banque mondiale dit rapport Doing Business 2015 classe la RDC dans le top 10 des pays réformateurs au monde, sur les 189 économies couvertes par ledit rapport au cours de l’année 2014 qui tend à la fin.
C’est le mercredi 29 octobre 2014, qu’a été rendu public  ce rapport Doing Business 2015 qui reconnait à la RDC les efforts fournis en vue de l’amélioration de l’environnement des affaires en classant ainsi le pays dans le top 10 des économies en pleine réforme.
Du côté du ministère du Plan qui pilote les réformes relatives à l’amélioration de l’environnement des affaires, via le CPCAI (Comité de pilotage pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements), on ne cache sa joie de voir enfin le pays se débarrasser de l’image négative qui faisait qu’il soit classé dans les rapports précédents parmi les dernières économies mondiales constituant un frein à la bonne marche des affaires.
On croit à cet effet, non sans raison, que ce changement spectaculaire de position par le pays est justifié par de nombreuses réformes que le gouvernement a amorcées ces derniers temps, notamment au cours de l’année 2014 pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements.
«Les services de la Banque mondiale ont donc pris en compte le nombre important de réformes mises en œuvre cette année par la RDC. Ce résultat remarquable est le fruit des efforts inlassables fournis par les services publics, en étroite collaboration avec le secteur privé », fait-on savoir au Comité de Pilotage pour l’Amélioration du Climat des Affaires et des Investissements.
Cependant, indiquent des analystes, les réformes reconnues cette année ne sont pas malheureusement reflétées dans le classement du pays. Idem pour six pays africains dont les économies ont été couvertes par le rapport. Car, l’équipe de Doing Business ayant dernièrement décidé d’introduire des changements majeurs dans sa méthodologie interne de classement général des pays.
Par ailleurs, la publication de ce rapport 2015 encourage le gouvernement congolais à poursuivre son programme de réformes liées à l’amélioration de l’environnement des affaires. Sur cette lancée, le gouvernement affiche sa détermination à offrir au secteur privé, particulièrement aux petites et moyennes un environnement des affaires compétitif et en constante amélioration.
Le gouvernement compte tout mettre en œuvre en vue de garder ce classement au prochain rapport, et faire davantage mieux dans les années à venir. Car, soutient-on au ministère du Plan, la République Démocratique du Congo dispose de ressources et des moyens, et affiche sa volonté et ambitions pour réussir ce pari.
Il importe de rappeler que plusieurs réformes ont été menées en vue de l’amélioration du climat des affaires et des investissements en République Démocratique du Congo. Au nombre de ces réformes, on peut citer : la création d’entreprise aujourd’hui faisable dans trois jours grâce au guichet unique, la facilitation des conditions pour le raccordement à l’électricité, accessibilité aux crédits, facilité accordée au paiement des impôts et taxes, accès à l’eau, réduction des taxes, etc.                 Dom

LEAVE A REPLY

*