Ramazani Shadary nommé Secrétaire permanent du PPRD

0
264
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Tout devient clair. Le départ précipité du gouvernement de l’ancien Vice-Premier Ministre et ministre de l’Intérieur n’était pas un désaveu quelconque. Hier, l’Autorité Morale et Initiateur du PPRD, à savoir M. Joseph Kabila Kabange, a pris la décision le nommant aux
postes et fonctions de Secrétaire permanent de ce parti phare de la Majorité Présidentielle. Emmanuel Ramazani Shadary  devient ainsi  la troisième personnalité du parti en attendant la désignation du président et du vice-président national. Il est le 5ème chef de l’exécutif national du PPRD depuis sa création lors des négociations politiques inter congolaises qui s’étaient déroulées aux mois de février et avril 2002 à Sun City, en Afrique du Sud.

Il succède ainsi à Hzenri Mova, qui était Secrétaire Général. Vital Kamerhe, le tout premier Secrétaire général qui finira sa carrière auprès de Joseph comme président de la première législature de la troisième République avant de rejoindre les rangs de l’opposition où
il milite encore à ce jour. Il était remplacé par Tshikez Diemu auquel allait succéder le professeur Evariste Boschab, lequel cédera son
siège au professeur Henri Mova Sakanyi. Emmanuel Ramazani Shadary
arrive à un moment très sensible politiquement.
En effet, en attendant l’élection d’un président national
conformément aux nouveaux statuts constitutifs tels qu’annoncée tout
récemment par Aubin Minaku, président de l’Assemblée Nationale et
Secrétaire général de la plate-forme «La Majorité Présidentielle », il
va assurer la garde du temple. Evariste Boshab, membre du Bureau
Politique, qui a annoncé la nouvelle à l’issue d’une réunion du bureau
politique.
Pour certains observateurs de la scène politique en RDC, le PPRD se
prépare activement aux échéances électorales prévues dans dix mois. Le
climat sociopolitique est palpitant et chauffé au rouge car
caractérisé par des manifestations politiques de tous les dangers. En
attendant, tout en prenant acte de cette nomination du nouveau 5ème
patron de l’exécutif du parti proche de Joseph Kabila, de nombreux
acteurs sociopolitiques espèrent voir par ce geste un passage vers la
décrispation politique, notamment l’application intégrale de l’Accord
de la Saint Sylvestre, en vue de parvenir à des élections générales
réellement démocratiques, libres et pacifiques conformément aux vœux
des millions de Congolais et ceux qui ont choisi la RDC comme leur
seconde patrie.
F.M.