Radio Okapi : 15 ans d’appui au processus de paix en RDC

0
184
radio okapi25 février 2002 – 25 février 2017, la station de radiodiffusion de la Monusco a totalisé jour pour jour 15 ans d’existence. L’événement a été célébré avec faste le samedi  24 février 2017, dans la grande salle de fêtes de l’Hôtel Béatrice, à Gombe.
Sénateurs et députés, ministres du gouvernement central, ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques, ainsi que des membres des institutions républicaines et des représentants des médias et organisations professionnelles de la presse, ont assisté nombreux à cette manifestation qui a connu plusieurs temps forts.
 
Le ministre de la Communication et Médias a particulièrement apprécié le travail laborieux réalisé par ce média depuis sa création. Radio Okapi, c’est notre radio, a laissé entendre Lambert Mende, avant de louer l’initiative de Nations Unies et de la Fondation Hirondelle de financer un média audiovisuel au service de la nation congolaise. Il a promis de travailler pour que cet immense bijou puisse continuer à rendre service aux Congolais.
            Vivian van de Perre, chef de cabinet du représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, a rappelé l’historique de Radio Okapi qui naissait il y a 15 ans, pendant les négociations intercongolaises de Sun City, en Afrique du Sud, avec comme objectif majeur, la recherche de l’unité et de la paix en RDC. Radio Okapi a vu le jour pour accompagner le processus de paix et a toujours ouvert ses micros aux Congolais dans le souci de favoriser la réconciliation. Pour Vivian van de Perre, les 15 ans de Radio Okapi sont aujourd’hui marqués d’une pierre blanche et elle en a profité pour remercier le gouvernement congolais, et la Fondation Hirondelle, son principal partenaire.
            Auparavant, Charles Antoine Bambara, directeur de la division de l’information publique de la Monusco, s’est réjoui pour le défi gagné par la radio onusienne durant ses 15 ans d’existence, celui de couvrir toute la RDC, avec l’ambition de servir, toujours servir et encore servir. Et cela, devait-il souligner, en adéquation avec son mandat.
            Léonard Mulamba, le tout premier secrétaire de rédaction de Radio Okapi et actuellement chargé de mission, membre de la plateforme de la formation et chargé de monitoring de journaux et de la qualité technique des magazines d’information, a entretenu les invités sur les débuts de Radio Okapi, rappelant à cette occasion, le processus de l’implantation de ses studios dans les chefs-lieux de provinces, le programme de recrutement et de formation des journalistes, non sans mettre en exergue le rôle joué par ses pionniers David Smith et Philippe. Il leur a rendu hommage pour avoir œuvré à la mise en place de Radio Okapi qui est à ce jour, a-t-il fait savoir, la plus grande radio que les Nations Unies ont créée dans le monde.
 
            Elisabeth-Laure Njipwo Nguimdo, directrice de Radio Okapi depuis 2016, a présenté la nouvelle grille des programmes de sa station, élaborée pour être plus proche de ses auditeurs, et a loué l’esprit d’équipe qui a toujours caractérisé le travail à Radio Okapi où tous les journalistes donnent le meilleur d’eux-mêmes, afin de satisfaire un public de plus en plus exigeant.
            Outre le buffet servi pour la circonstance, la soirée a été agrémentée par la chorale de la Monusco et par un orchestre d’interprétation dont la prestation a incité les journalistes de Radio Okapi et leurs invités à exécuter quelques pas de danse.
            Dans le livre d’or de 15 ans de Radio Okapi, une floraison des messages d’encouragement a été enregistrée en guise de soutien de nombreux compatriotes à la radio onusienne.
                                                                                                            J.R.T