Quatre mille moustiquaires pour les éléments des FARDC à Maluku

0
103

MOUSTIQUAIREPartenaire du ministère de la Santé Publique, l’Association Santé Familiale/Population Service International (ASF/PSI) a procédé, le samedi 14 juin 2014 au camp Kokolo, à la remise de 4.000 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée(MILD) aux combattants des Forces armées de la RD Congo(FARDC) cantonnés dans la périphérie de Kinshasa, précisément à Maluku, en vue de préparer le défilé du 30 juin. Don de la Banque Mondiale, l’utilisation de ces moustiquaires a été solennellement encouragée par le Secrétaire général du ministère de la Santé, Blanchard Mukengeshayi, afin de protéger « nos vaillantes troupes contre cette endémie qu’est le paludisme ». « Le rapport annuel du Programme national de lutte contre le paludisme(PNLP) relève près de 11 millions de cas de paludisme contre 30 milles décès dans notre pays. Il est la première cause d’absentéisme professionnel et scolaire dans notre pays. C’est un drame pour notre pays qui veut bien évoluer vers l’élimination de cette maladie dans une échéance bien raisonnable », a-t-il souligné.

En effet, en présence du médecin directeur des services de santé des FARDC, ainsi que des représentants du PNLP et de l’ASF/PSI, Blanchard Mukengeshayi a renseigné son auditoire que l’utilisation de la MILD est une stratégie très efficace du processus pour atteindre l’objectif de la réduction de la mortalité et de la morbidité d’au moins de 50% dans la communauté d’ici 2015. Soulignant néanmoins que l’action est moindre par rapport aux besoins des FARDC, le secrétaire général à la Santé a affirmé que le plaidoyer pourra se poursuivre afin que le message de l’utilisation de la MILD atteigne toute la communauté militaire.

Aux noms des bénéficiaires de ce don, le colonel Omer Djembe, médecin directeur général des services de santé des FARDC, a remercié les partenaires donateurs et promis de faire bon usage de ces moustiquaires. Quant à Nestor Ankiba, administrateur délégué de l’ASF et représentant de PSI, il a fait noter qu’il s’agit non seulement de protéger les combattants, mais de renvoyer l’ascenseur aux militaires FARDC, ainsi qu’aux policiers pour leur accompagnement dans les opérations qui ont permis la distribution récente, à Kinshasa, de plus de 4 millions de moustiquaires !

Notons aussi que, toujours à Maluku, ASF/PSI vient de distribuer un lot important d’intrants aux compatriotes qui ont été expulsés de Brazzaville (République du Congo). Au cours d’une descente dans ce site le samedi 07 juin, une forte délégation de cette organisation non gouvernementale a procédé à la distribution de moustiquaires ainsi que des purifiants d’eau à ces expulsés.

Cette moustiquaire imprégné d’insecticide, rappellent les sensibilisateurs de l’ASF/PSI, ne doit être lavée avec du détergent mais plutôt avec un savon ordinaire, étaler à l’ombre  pendant 24 heures avant de l’installer  pour se procurer un sommeil paisible.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*