Publication d’une enquête pour aider la RDC à atteindre les OMD

0
42

 Le ministre du Plan, Olivier Kamitatu Etsou a procédé à la publication des résultats préliminaires d’une « Enquête par grappes à indicateurs multiples MICS – 2010 ». Une enquête commanditée par  le ministère du Plan et réalisée par l’Institut National de la Statistique (INS) avec l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), ainsi que la contribution du Programme Alimentaire Mondial (Pam), du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) et de l’Usaid. La manifestation a eu pour cadre le Grand Hôtel Kinshasa (GHK), le samedi 18 septembre 2010. Le MICS 2010, troisième du genre réalisé en Rd Congo, après  ceux de  1995 et 2001, a été conçu sur la base d’un échantillonnage représentant les zones urbaines et rurales, la Ville-Province de Kinshasa et les dix autres provinces.

          Cette enquête, selon Olivier Kamitatu, fournit des informations récentes qui permettent de mettre en lumière l’évolution de la situation des enfants et des femmes en Rd Congo, afin de mieux planifier les interventions nécessaires pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

 Le ministère du Plan et l’Unicef précisent que parmi les résultats clés de cette enquête figurent les progrès réalisés en termes d’éducation et de survie des enfants, la dégradation de l’enregistrement des enfants à l’état-civil et une stagnation dans le domaine de l’accès à l’eau potable et l’assainissement. Grâce à cette enquête, il est prouvé qu’aujourd’hui trois enfants sur quatre vont à l’école. Ceci représente une augmentation de 23% par rapport à l’année 2000, avec une quasi-parité pour filles et garçons. Mais il y a une forte disparité selon le  bien-être économique. Dans les ménages aisés, on trouve une moyenne de quatre femmes alphabétisées, alors que dans les ménages plus défavorisés il y a seulement une femmes alphabétisée. 

Coût total de l’enquête : 2,1 millions de dollars américains 

          Prenant à son tour la parole, la représentante de l’Unicef en Rd Congo, Pierrette Vu Thi a fait remarquer que le coût total de l’étude qui a débuté fin 2009 est de 2,1 millions de dollars américains. Cette enquête dont la publication des résultats préliminaire a réuni tant de monde en ce jour porte, selon Pierrette Vu thi, sur les progrès accomplis en faveur de ceux qui nous sont les plus chers : les enfants et les femmes de ce pays.  Tout en affirmant que beaucoup reste à faire pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement dans un futur proche, elle a reconnu qu’on était sur la bonne voie.

          Parmi les exemples des progrès réalisés dans l’entretemps, elle a souligné qu’aujourd’hui, 158 sur 1000 enfants meurent avant leur cinquième anniversaire. Bien que toujours trop élevé, ce chiffre représente une amélioration significative par rapport à l’an 2001,  quand 213 enfants n’ont pas atteint l’âge de cinq ans. La réduction des épisodes de fièvres dues au paludisme, grâce à l’utilisation accrue des moustiquaires imprégnées, et une vaccination de routine plus étendue sont parmi les facteurs clés de ce progrès.

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*