Province Orientale : Caritas apporte des intrants agricoles à 5 000 ménages déplacés vulnérables

0
24

 

Caritas Congo et sa Structure diocésaine d’Isangi démarre la semaine prochaine la distribution des outils aratoires et semences à 5.000 ménages dans les Territoires d’Opala et de Bafwasende (Opienge). La dernière embarcation acheminant ces intrants a quitté samedi 31 mars dernier le beach d’Isangi, en présence du Secrétaire Exécutif de Caritas Congo et du Représentant de Caritas Allemagne en RDC.
En fait, cette aide s’inscrit dans le cadre du « projet de sécurité alimentaire aux populations déplacées, soit 2.000 ménages victimes des exactions des miliciens Mai-Mai du comandant Luc Yabili réfractaires au brassage, et 3.000 ménages vulnérables de la secte «Nzambe-Lumumba ». Financé par le Gouvernement allemand (BMZ) et la Caritas Allemagne, ce projet contribuera à une auto-prise en charge des bénéficiaires sur le plan alimentaire en vue du relèvement communautaire du milieu.
Chaque ménage recevra des outils aratoires constitués des houes, haches, pelles, machettes, limes ainsi que des boutures de manioc et semences (5 kg de niébé et 10 kg de paddy/riz).Cette assistance s’accompagne également de la distribution de 10 groupes électrogènes, de 10 moulins à maïs et de 10 rizeries N 70. L’identification des bénéficiaires s’est fondée sur des critères de vulnérabilité clairement établis, a indiqué Emmanuel Bofoe, Chargé des projets de la Caritas Congo basé à Kisangani, Coordonnateur dudit projet.
 
Pour rappel, le Gouvernement allemand et la Caritas Allemagne viennent ainsi de financer pour la nième fois Caritas Congo et ses structures diocésaines pour venir en aide à plusieurs centaines de familles en détresse en République Démocratique du Congo. Leurs dernières contributions en 2011 l’ont été en faveur de plus de 15.000 familles vulnérables, victimes des rebelles rwandais des FDLR à Mwenga (Sud-Kivu), de la Lord’s Resistance Army (LRA) dans les environs de Dungu et des Congolais expulsés de l’Angola. Caritas Congo leur réitère sa gratitude pour cette marque particulière de solidarité.
 
Guy-Marin Kamandji (Envoyé Spécial)
 
 

LEAVE A REPLY

*