Promue questeur à la CENI : Carole Nkoy fêtée et Interpellée

0
36

 Carole Nkoy, promue questeur à la CENI, a été fêtée par ses proches le mercredi 23 mars 2011 à l’hôtel Venus. Opérateurs politiques toutes tendances confondus, amis, connaissances, membres de famille ont   rendu hommage  du bureau de la CEI.  Ils ont voulu  aussi attirer   son attention sur la lourde tâche qui l’attend.
          Les célébrités politiques aperçues  dans le luxueux palace  le 23 mars avaient pour noms : Emile Bongeli, André Kimbuta, Vital Kamerhe…. Et comme fête rime souvent avec politique, les Bayoudas du Congo, Mabele Elisi…. ont agrémenté cette soirée. Les invités ont remis des cadeaux à Carole Nkoy. Les nombreux invités présents au Venus « épiaient » les faits et gestes de Bongeli et Kamerhe.  Allaient-ils s’ignorer ? se demandaient-ils. Finalement Bongeli s’est dirigé vers l’ex speaker de l’Assemblée Nationale. Ils se sont donnés de chaudes accolades. Et l’assistance a applaudi intérieurement.

 

 Les temps fort de cette soirée ont été les mots de circonstance et témoignages livrés par  le directeur de cabinet de Carole Nkoy et la jumelle du questeur de la CENI
              On retient de ces interventions que Carole Nkoy  est fille du chef coutumier Nkoy. Elle est de l’ethnie bambole
               Juriste de formation et inscrite au barreau de Matadi, elle est pondérée et affable..
           Désignée premier rapporteur adjoint à la CEI et aujourd’hui promue au poste de questeur à la CENI, elle est «citoyen d’honneur» de la ville américaine d’Atlanta. Elle a eu la chance de prendre part à des colloques, à des rencontres politiques  et autres  activités similaires. On l’avait  envoyée au Zimbabwe, Benin… faire de l’observation électorale….
               En sa qualité de membre du bureau d’une institution citoyenne, en charge des élections, Nkoy Kabanga est appelée à bien jouer sa partition pour une meilleure organisation  des différents scrutins censés avoir lieu d’ici peu au pays. Les membres du bureau ont le rôle d’arbitre. Ils ont l’obligation d’organiser des élections transparentes, libres et démocratiques et transparentes. 
   A deux reprises, Carole Nkoy, considérée comme une battante,  a fait la fierté de sa famille,. Quoi de plus normal qu’elle soit fêtée, devait ajouter le membre de famille qui a lu le texte apprêté pour la circonstance.
          Le questeur Nkoy, est issu du courant des Chrétiens Démocrates.
         

Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*