Le Prof Lomendja publie « l’assurance de proximité »

0
148

Le ministre de la Recherche scientifique, Heva Muakasa, a présidé le samedi 3 juin 2017 à l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/Gombe), la cérémonie de vernissage de l’ouvrage du professeur Lambert Lomendja intitulé « L’assurance de proximité dans un systèmed’intégration économique sous régionale ». Ouvrage de 288 pages publié aux éditions Nouvelles rationalités africaines (NORAF) à Kinshasa, il fournit, non seulement, la matière théorique, mais aussi toutes les ressources documentaires sur les assurances de responsabilité civile automobile aussi bien en RDC que dans la sous-région de l’Afrique Centrale.

Le ministre de la Recherche scientifique s’est félicité de la
publication de cet ouvrage du professeur Lambert Lomendja qui a
théorisé une assurance de proximité invitant à une vulgarisation
permanente de la notion d’assurance afin de la rendre compréhensible
pour tout le monde. « L’assurance étant une matière hautement
technique, le commun des mortels s’y engage souvent sans toujours en
comprendre les tenants et les aboutissants », a souligné Heva Muakasa.
Il a salué ce premier ouvrage consacré à l’assurance en RDC qui a le
mérite, entre autres, de réduire la distance culturelle et technique
entre l’assureur et l’assuré, qui est désormais appelé à bien
comprendre ce à quoi il s’engage.
Invité à présenter l’ouvrage, le professeur Grevisse Ditend Yav a
notamment mis le public en garde contre la confusion entre « assurance
de proximité » et « micro-assurance ». Il a également dit que
l’assurance de proximité ne consiste pas en la sous-tarification des
primes par rapport au coût réel des risques. Cette forme d’assurance
apparait plutôt comme une réponse adéquate pour mieux exploiter le
marché des assurances dans un contexte d’ouverture et d’intégration
économique de production des biens et services.
Grevisse Ditend Yav a, en outre, énuméré quelques principes généraux
qui sous-tendent l’assurance de proximité, à savoir la réduction de la
distance culturelle et technique entre l’assureur et l’assuré, la
réduction de la distance géographique, la réduction de la distance
financière, la réduction des exclusions et l’assouplissement des
mécanismes procéduraux.
Pour sa part, l’auteur lui-même a souligné le fait que la RDC ayant
adhéré à certaines organisations régionales et sous régionales qui
traitent des assurances, cette assurance de proximité doit s’y
conformer à tous les niveaux (primes, risques couverts, étendue de la
garantie, des exclusions, des procédures, des modes opératoires des
industriels d’assurances).
Bien avant l’auteur, le secrétaire général académique de l’ISP-Gombe,
le professeur François Kabemba Assani avait, dans son mot de
bienvenue, relevé que son institution qui est incontestablement l’un
des plus beaux fleurons de l’Enseignement supérieur et universitaire
en RD Congo, est toujours disposée à appuyer les activités à caractère
culturel et scientifique concourant au bien de la jeunesse et du
développement national. Licencié en français linguistique de
l’ISP-Kananga et docteur en droit de l’Université de Lubumbashi, le
professeur Lambert Lomendja est également cadre à la Société nationale
d’assurances (SONAS).
Myriam Iragi