Procredit Bank lance l’opération «pas des plastiques dans nos rivières »

0
50

C’est le samedi 27 septembre 2014 qu’a eu lieu le lancement de l’opération sur la protection de l’environnement dénommée : « pas des plastiques dans nos rivières ». Une  initiative  de la Procredit Bank, la banque leader des PME en République Démocratique du Congo.

La première phase de cette opération a débuté non loin de l’agence Procredit Bank de Kintambo Magasin avec le curage de la rivière Mampenza. C’est ainsi que l’on a vu côte-à-côte les membres du staff directeur de la Procredit Bank composé de Mr André Radloff Directeur général, Philip Sigwart président du conseil d’administration (PCA) et de Mme Edwige Takaisi directrice générale adjointe ainsi que  quelques agents. Cela, dans le but de sensibiliser le public ainsi que les collègues de la Procredit Bank sur la nécessité de la sauvegarde et de la protection de l’environnement par une bonne gestion des déchets qui peuvent être néfastes à la santé humaine.

Approché, M.André Radloff, Directeur Général de la Procredit Bank a expliqué que son institution bancaire n’est pas seulement une banque des PME, mais que l’environnement fait partie intégrante des activités du groupe Procredit Bank basé à Francfort en Allemagne qui avait lancé il y a quelques années la stratégie sur la protection de l’environnement. A l’en croire, cette stratégie repose sur trois aspects dont, entre autres, veiller sur les différentes consommations des matériaux à l’intérieur de la banque ainsi que le mesurage des émissions de charbon de dioxyde de carbone. Il a également souligné que la banque ne finance pas la déforestation moins encore les entreprises qui polluent l’environnement. Avant de  préciser que le troisième aspect, à savoir les crédits DER, pourra commencer dès l’année prochaine. Il va consister à financer les entreprises œuvrant dans la protection de l’environnement.

Pour leur part, M. Philip Sigwart et Mme Edwige Takaisi respectivement PCA et directeur général adjointe ont confirmé que le Congo est un pays beau et magnifique qui mérite d’être entretenu. Avant de souligner que cette activité revêt une grande nécessité car les rivières peuvent développer plusieurs maladies d’origines diverses. Enfin, Mme Pascaline Mbangu, ci-devant conseillère au cabinet du Ministre de l’Environnement, Conservation de la nature et Tourisme a remercié  et loué l’initiative de la Procredit Bank pour cette activité à caractère social et environnemental.

 

Melba Muzola

LEAVE A REPLY

*