Processus électoral : le mémo harmonisé de l’Opposition attendu par Kabila

0
47

President Kabila looks on during signature ceremonies.Après des contacts avec l’UDPS, le MLC et l’UNC, Kalev Mutond, l’émissaire du président de la République, a conféré le samedi 09 mai 20 avec quelques acteurs de l’Opposition, notamment Jean-Lucien Bussa, Delly Sessanga, Clément Kanku, Franck Diongo et Emery Okundji à l’hôtel Béatrice, dans la commune de la Gombe. Selon des sources ayant requis l’anonymat, le porte-parole de cette frange de l’Opposition, Jean-Lucien a confirmé que l’Administrateur général de l’ANR (Agence Nationale des Renseignements) était porteur d’un message du Chef de l’Etat.

A les en croire, les membres de l’Opposition ont été invités à harmoniser, à la demande du président de la République, leur mémorandum en rapport avec le processus électoral. Sauf imprévu, l’émissaire de Joseph Kabila devrait les revoir ce lundi 11 mai 2015 en vue de recevoir ce document et de le transmettre à qui de droit.

On laisse entendre que le président du CEDER a indiqué que ce mémo commun de l’Opposition, dans lequel seraient intégrés également les avis et considérations de l’UNC et du MLC en rapport avec le processus électoral, sera porté à la connaissance de l’opinion aussitôt après son dépôt par les 10 présidents des partis politiques et groupes parlementaires de l’Opposition.

D’après certaines indiscrétions, dans ce document, l’Opposition a égrené plusieurs préoccupations sur le processus électoral, notamment l’enregistrement et l’enrôlement des nouveaux majeurs, le report des élections locales, municipales et urbaines après 2016, l’audit du fichier électoral, le maintien des élections présidentielle et législatives au 27 novembre 2016, le respect des libertés publiques …

Selon les mêmes sources, l’Opposition s’oppose à un dialogue destiné à négocier un glissement de calendrier électoral en contrepartie d’une transition visant le partage du pouvoir.

ERIC WEMBA