Processus électoral : la CENI face aux intellectuels

0
58

Ceni_1 Les cadres de concertations se succèdent à un rythme accéléré à la CENI. Après la Société Civile, les médias, Genre et élections, le Comité de Partenariat des élections, la Commission Electorale Nationale Indépendante a organisé des échanges citoyens  sur le processus électoral avec la société savante de la  République Démocratique du Congo, réunie au sein du Réseau des Associations des Professeurs d’Université en RD Congo (RAPUCO).

La société savante de la RD Congo assure la CENI de son accompagnement

Cette réunion s’est tenue le samedi 1er mars 2014, au siège de la CENI  entre le RAPUCO, une structure qui réunit les différents réseaux des associations des professeurs d’Universités et des Instituts Supérieurs de la République Démocratique du Congo et la Commission Electorale Nationale Indépendante. Il s’agissait d’une rencontre très importante qui traduit le souci des membres du Bureau et de l’Assemblée Plénière de la CENI d’élargir le champ de consultation pour impliquer toutes les couches de la population au processus électoral.

A cette occasion, l’Abbé Apollinaire MUHOLONGU MALUMALU, Président de la CENI, a  échangé   avec les membres de la société savante sur les  défis et contraintes du processus électoral, les hypothèses de la feuille de route du cycle électoral 2013-2016, les différents cadres de concertation organisés par la CENI avec les parties prenantes, les différents projets importants liés au processus électoral, notamment la sécurité électorale, la justice électorale, la formation électorale avec l’initiative d’avoir une école de formation électorale, le recensement administratif, l’opération de fiabilisation du fichier électoral et stabilisation des cartographies opérationnelles, l’éducation civique et électorale.  La CENI a ainsi recueilli les avis et considérations des professeurs, a indiqué Gustave Omba, membre de la Plénière de cette institution.

Les professeurs s’engagent à participer au processus électoral

Prenant la parole au  nom de ses collègues, le professeur Docteur EKWAMPOK KA’NDUM, membre du corps professoral de l’Université Pédagogique Nationale, tout en remerciant l’Abbé Président pour cette initiative, a assuré la CENI de leur appui pour accompagner le processus électoral en cours. Il a invité ses collègues professeurs à jouer un rôle d’éveil des consciences pour des élections transparentes, crédibles et apaisées.

L’Abbé Président de la CENI a souligné l’importance de la recherche appliquée dans le domaine électoral car ce n’est qu’ainsi  que notre pays pourra se hisser au rang de pays puissant du continent.  Les professeurs ont en outre invité le peuple congolais à s’approprier le processus en voyant le bon côté de cet exercice démocratique qui peut être fait pour l’améliorer.

Les professeurs présents à cette réunion ont saisi cette opportunité pour d’inviter tous les chercheurs de la RDC à se mobiliser pour une participation effective au processus électoral en menant tout autant leurs recherches dans le domaine électoral, avec un champ aussi varié : la formation, la justice, la sociologie, l’économie, la politique, l’histoire, la géographie électorale.

LEAVE A REPLY

*