PROCESSUS ELECTORAL : 82 % des partis politiques déjà accrédités

0
60

mSRA la veille de l’ouverture des Bureaux de réception et traitement des candidatures, les partis et regroupements politiques continuent de s’accréditer et de signer le Code de bonne conduite ainsi que le Protocole d’accord avec la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni).

En effet, sept partis et quelques regroupements politiques ont signé le Protocole d’accords et le Code de bonne conduite, hier jeudi 09 avril 2015, à la Maison des élections située à l’Ex-Kin-Mazière. La cérémonie conjointement présidée par Chantal Ngoyi Tshite Wetshi, questeur de la Ceni et Elodie Ntamuzinda membre de la plénière, chargée  du suivi des partis politiques.

Il s’agit notamment de l’Union des Démocrates Mobutistes (Udemo), du Parti Démocrate et Social Chrétien (PDSC), de la Convention nationale des démocrates pour un ordre nouveau (Condor), de l’ ADR, de l’ACDR , du Parti du Peuple (PP) et enfin du Parti Congolais pour l’Alliance Nationale (PCAN). Ces partis étaient conduits par leurs leaders, à l’instar de François Mwamba, Giala Kasa Mobutu, du prof Dindo et autres.

Dans son allocution, Elodie Ntamuzinda  a épinglé deux points essentiels, dont l’importance desdits actes relatifs à l’accréditation et la signature du Code bonne conduite pour le processus électoral en cours a donné l’état des lieux des opérations. Elle a indiqué que : « le Protocole d’accord qui nous lie aux partis politiques stipule que le Comité de Liaison réunit régulièrement les partis politiques représentés par deux mandataires dûment accrédités dans le respect de l’équilibre genre à raison d’un homme et d’une femme et la CENI.            En période électorale, les  mandataires des regroupements politiques participent aux réunions du Comité de Liaison avec voix délibérative, conformément à l’article 3   du Protocole d’accord que vous signerez ce jour ».
De son côté, le questeur a salué le geste posé par les partis et regroupements politiques. Elle a ainsi convié ces derniers à accompagner l’organe de gestion des élections pour la réussite du processus électoral sur l’ensemble de la République. D’autant plus que : « le processus électoral est une affaire qui nous concerne tous et chacun a un rôle à jouer. Près de 70% des partis politiques ont accepté d’adhérer au Protocole d’Accord ainsi qu’au Code de bonne conduite. Pour faciliter la communication, la CENI a mis en place les cadres de concertation pour que l’information arrive correctement à vos bases respectives. Ainsi nous avons besoin des mandataires qui vous représentent et à ce sujet nous avons prévu dans le protocole que ceux-ci soient un binôme d’un homme et d’une femme. Veillons donc à la représentation des femmes pour l’améliorer. Le Comité de Liaison est un cadre d’échanges avec les
partis politiques, partenaires par excellence pour organiser les élections », a soutenu le questeur qui représentait le président de la CENI, l’Abbé Apollinaire Malumalu.

Etat des lieux des opérations

Actuellement, 82,42% des partis sont accrédités, soit 396 partis politiques et 80,33% des mandataires sont accrédités soit 768/ 956 attendus. Pour  les regroupements politiques, seuls 24,28% des mandataires sont accrédités.
Quant à la signature du Code de bonne conduite, 69,67% soit 333 partis politiques sont en ordre. Et, 11 regroupements politiques sur 35 ont signé le code de bonne conduite, ainsi le taux est estimé à 31,42%.

Dorcas NSOMUE