Procès Bemba : le MLC promet une surprise

1
119

mbembaLe procès contre Jean-Pierre Bemba à la Cour Pénale Internationale entre dans sa dernière ligne droite, avec les déclarations finales de la défense et du Procureur prévues du 12 au 13 novembre 2014, avant que les juges de cette haute juridiction internationale chargée de réprimer  les crimes de guerre et les crimes commis contre l’humanité ne prennent l’affaire en délibéré.
Le sort du «Chairman»  qui croupit depuis maintenant 5 ans dans les geôles de la Haye, sera connu sauf imprévu  à l’issue  de ces déclarations finales.
Lors d’une réception organisée à l’honneur de Fidèle Babala  le samedi 8 novembre 2014 à la place «GB» par le groupe parlementaire MLC et alliés, le Secrétaire Général du MLC, Thomas Luhaka, a appelé les militants et cadres de son parti à l’unité en ce moment crucial pour l’avenir politique de leur leader.
Réconforté par liberté provisoire accordée à Fidel Babala et consort,  Luhaka s’est dit confiant quant à la libération prochaine de Jean-Pierre Bemba.
Il a promis la grande surprise pour cette semaine  qui donnera un nouveau souffle au combat du MLC qui milite  pour l’alternance démocratique  en République Démocratique.
Luhaka a demandé aux  militants du MLC et aux autres Congolais qui ont placé leurs espoirs dans la personne de Jean- Pierre Bemba pour le changement de se préparer par les prières et supplications pour accueillir ce digne fils du pays qui ne foulera le sol de la République Démocratique du Congo  dans un avenir très proche.
Pour sa part le président du groupe parlementaire MLC et alliés a affirmé que le dossier de Jean-Pierre était vide.
Alexis Lenga considère la liberté provisoire accordée à Babala  et consort comme une preuve éloquente du caractère politique de ce procès   .
Il a déclaré que toutes les manouvres dilatoires imaginées par la Procureure de la CPI pour corrompre le témoin dans le but de les pousser à témoigner à charge contre Jean-Pierre Bemba ont été un camouflet.
Le sénateur Ramazani a conseillé à Fidèle de bien observer l’obligation de réserve lui imposée par les juges de la CPI.
Le clou de cet événement a été sans nul doute, les dons des vivres remis à Fidèle Babala par les députés et sénateurs du MLC à travers Eve Bazaiba.
Par cet acte, ces derniers ont voulu témoigner leur solidarité à l’élu de Tshangu pour le compte du MLC qu’il considère désormais comme Jean-Baptiste qui prépare l’arrivée du Christ.

ERIC WEMBA

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

*