Procès Bemba : des trous de mémoire chez le «Témoin 38»

0
14

Le procès du sénateur Jean-Pierre Bemba à la Cour Pénale Internationale (CPI), ouvert le lundi 22 novembre 2010 à La Haye, en était hier à la quatrième audience. Après avoir lourdement chargé le prévenu avec force détails en rapport avec les viols massifs, les pillages, les tortures, les exactions de toutes sortes perpétrés par des soldats du MLC (Mouvement de Libération du Congo) et même la visite éclair de Bemba à Bangui pour haranguer ses troupes, le « Témoin 38 » a brillé hier par des trous de mémoire. 

            Mais, avant d’en arriver à l’audience publique, l’interrogatoire de ce témoin par la défense s’est déroulé à huis clos. A en croire la correspondante de RFI, l’homme au visage toujours couvert et à la voix  brouillée, a paru « sonné », conséquence visible du déluge de feu qui venait de s’abattre sur lui.

            En effet, sous le feux des questions de la défense, notamment l’avocat britannique de Jean-Pierre Bemba, le « Témoin 38 » a présenté des trous de mémoire bizarres quant aux circonstances de temps et de lieu des faits qu’il avait pourtant dénoncés avec volupté les deux premiers jours de son audition, le mardi 23 et le mercredi 24 novembre.

 Il ne paraissait ne plus savoir se situer quant aux dates où auraient eu lieu les tueries, viols massifs, tortures et autres traitements inhumains et dégradants.

Interrogé sur le comportement des troupes de Bozizé au PK 12, leur quartier général, avant l’arrivée des militaires de Bemba, il n’a pu fournir le moindre renseignement. De même, il n’a pu donner des éléments de nature à permettre de distinguer les soldats de Bemba et de ceux de Bozizé. Il seùblait se souvenir de manière confuse des événements de Bangui.

            Face aux observations de la défense relatives à ses trous de mémoire, il a sollicité sa compréhension, compte tenu du temps écoulé entre la période de la commission des présumés crimes et l’organisation du procès.

                                                                       Kimp

 

LEAVE A REPLY

*