Prix de la Liberté de Presse « Lucien Tshimpumpu »: Modification du règlement

0
33

L’Observatoire des Médias Congolais et l’Union Nationale de la Presse du Congo portent à la connaissance des professionnels des Médias oeuvrant en RDC qu’à la suite du retard constaté dans la délivrance de la carte professionnelle, une modification a été introduite dans le Règlement du Prix de la Liberté de Presse « Lucien Tshimpumpu » dont la première édition sera célébrée le 22 juillet prochain, à l’occasion de la Journée Nationale de la Presse.

L’OMEC et l’UNPC précisent que le concours est ouvert à tout professionnel des Médias de nationalité congolaise figurant sur la liste des journalistes oeuvrant dans une maison de presse établie sur le territoire de la République Démocratique du Congo. 

Eclaté en cinq catégories, le prix vise à récompenser le goût du risque, de la rigueur, l’objectivité, l’indépendance d’esprit, la responsabilité, bref, le professionnalisme sous toutes ses formes dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information. 

Les prix retenus :

1) Prix du meilleur débat public (Radio/Télévision) ;

2) Prix de la meilleure caricature (Presse écrite) ;

3) Prix de la meilleure enquête (Tous médias) ;

4) Prix pour les autres formats (Meilleur éditorial, meilleur reportage, meilleur commentaire ou meilleure interview) ;

5) Prix du meilleur jeune journaliste (tous médias).

Conditions de participation :

• Etre journaliste congolais ;

• Figurer sur la liste des journalistes oeuvrant dans une maison de presse;

• Ne pas se trouver sous le coup d’une mesure disciplinaire prise par les organisations professionnelles pour non respect des règles d’éthique et de déontologie;

• Fournir la preuve de la diffusion effective de ses productions (CD, DVD, coupures de presse), et les déposer dans les délais requis ;

• Présenter deux articles ne dépassant pas 5.000 signes (Presse Ecrite), deux caricatures (Presse Ecrite) ou deux éléments ne dépassant pas 5 minutes (Radio et TV).

• Les productions écrites ou audiovisuelles visées doivent avoir été diffusées entre le 20 mai 2009 et le 20 mai 2010.

• Les productions doivent être déposées soit au siège de l’OMEC (n°33 rue du Comité Urbain, Commune de la Gombe, non loin du Complexe Scolaire Manyanga), soit au siège de l’UNPC (avenue de la Presse, Commune de la Gombe, en face de Botour).

• Les documents proposés au concours deviennent la propriété de l’OMEC et de l’UNPC.

• La date limite du dépôt des productions est fixée au 02 juillet 2010 à 12h00’.

Du jury

Un jury neutre s’occupe de l’examen des dossiers.

Les œuvres sont transmises au Jury par l’OMEC et l’UNPC sous le sceau de l’anonymat. C’est à la fin des délibérations du jury que les identités correspondant aux documents examinés seront révélés.

• Il est interdit aux membres du Jury de prendre part au concours,

• Les délibérations du Jury sont tenues secrètes jusqu’à la cérémonie de remise des prix ;

• Le Jury travaille sur base d’une grille de cotation en vue d’une appréciation correcte des œuvres aux plans du fond, de la forme, de la pertinence, de la nature des sources, etc…

• Les décisions du Jury sont sans appel.

Pour l’OMEC            

Polydor MUBOYAYI, Président

Pour l’UNPC                             

Chantal KANYIMBO, Présidente

LEAVE A REPLY

*