Prix de la bonne gouvernance d’entreprise 2013- 2014 : les entrepreneurs congolais se démarquent

0
145

La République Démocratique du Congo est une fois de plus honorée par la Fondation Roi Baudouin en partenariat avec la Société Belge de d’Investissement pour les pays en développement (BIO en sigle). C’est pour récompenser la meilleure politique d’entreprenariat, que ce prix  de la « Gouvernance d’Entreprise en R.D.Congo » a été décerné à Philémon Kivuvu Musul gérant et président de l’entreprise « Calmaco »Sprl. Cette petite et moyenne entreprise a été créée en 2006. Elle est la première entreprise congolaise de production et fabrication des poudres calcaires.

 C’est au cours de la 4ème édition du Forum d’Accès au Financement organisé par le Fonds pour l’inclusion financière en RDC (FPM) que ce prix a été remis au lauréat. Ce forum a eu lieu le samedi 21 juin 2014 à l’Université Protestante au Congo.

Plusieurs allocutions ont été prononcées, notamment celles du recteur de l’UPC, Jean Claude Thétika, du directeur général du FPM, Deo Katulanya, directeur général de Mecreco, 1er laureat dudit prix en 2012, du représentant de la Banque mondiale ainsi que de la Fondation Roi Baudouin.

Historique du prix

C’est en 2010, lors de la commémoration du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, que certains entrepreneurs  congolais et belges s’étaient mis d’accord pour organiser ce genre de concours tous les deux ans.

L’objectif était est de mettre en exergue les personnes qui font du bon travail dans le secteur de petites et moyennes entreprises (PME). Elle vise la meilleure croissance et politique managériale des PME.

«Il faut bien analyser son projet»

Manquant de mots, Philémon Kivuvu a remercié les organisateurs ainsi que l’assistance. Il a, en outre, invité les entrepreneurs à bien analyser leurs projets avant de les entreprendre.

Il a rappelé les difficultés rencontrées dans son entreprise, et encouragé les Congolais à prendre des risques dans le secteur des investissements. Il a cependant, stimulé l’autre à la politique de risque et d’endurance c.à.d. accepté le succès progressifs, et monter des projets pour lesquels l’entreprise est capable de préfinancer soi-même.

Une évolution progressive des PME

Dans son allocution, Jean Claude Thetika, directeur général du FPM a donné l’essentiel de l’histoire de la micro entreprise ainsi que des petites et moyennes entreprises au Congo. D’après lui, vers les années 1990, les petites et moyennes entreprises connaissaient beaucoup des difficultés.       Le marché de financement était très restreint car seuls les grands commerçants pouvaient y accéder. C’était une crise totale, car, le service bancaire était, inaccessible.

Actuellement, il y a des avancées sur le plan de la croissance économique dans les secteurs miniers, la construction, etc. Cependant, il n’y a pas une corrélation entre la croissance économique et la croissance sociale puisque l’on investit plus dans d’autres secteurs des PME.

Or, en R.D.Congo, près de 70% de la population évoluent dans les micros petites et moyennes entreprises et les PME. Cependant, beaucoup d’entre-elles restent dans l’informel.

Les difficultés des PME

Le directeur général du FPM a fait savoir que les PME sont butées au problème d’accès au financement par manque d’institutionnalisation de leurs entreprises, le taux d’intérêt élevés qui leur sont imposés par les institutions financières. Il y a aussi le eéficit d’engouement d’entrepreneurs dans le secteur de commerce. Selon l’histoire, 50 ans passés, les secteurs productifs étaient autre que le commerce.

Pour palier  cette situation, Jean Claude Thedika a souligné qu’il faudrait à tout prix que les institutions financières travaillent en étroite collaboration avec les banques, tout en créant des départements  des petites et moyennes entreprises en leur sein.

« La Banque Mondiale pour une meilleure politique d’investissement »

Prenant la parole à cette occasion, le représentant de la Banque Mondiale a souligné que plusieurs programmes sont mis en place pour renforcer les personnes œuvrant dans ledit secteur.

Dorcas NSOMUE      

LEAVE A REPLY

*