Prestation de serment de nouveaux responsables de la CENI

0
259

prestation sermentLes trois nouveaux responsables de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont prêté serment hier jeudi 19 novembre 2015 devant la Cour Constitutionnelle. Il s’agit de  Corneille Nangaa (président), Norbert Basengezi (vice-président) et Pierrette Mwenze Kisonga (Questeur). A travers ce serment, ils se sont engagés à respecter la Constitution  et les lois de la République, et à remplir loyalement et fidèlement leurs fonctions des membres.    Ils ont, en outre, juré de n’exercer aucune activité susceptible de nuire à l’indépendance, à la neutralité, à la transparence et à l’impartialité de la Ceni, de garder le secret des délibérations et de vote, même après la cessation de leurs fonctions.

Au sortir de la cérémonie,  Corneille Nangaa a,  au nom de tous les membres de la Ceni, indiqué que sa  structure va en premier lieu évaluer sans complaisance le processus électoral en cours et consulter toutes les parties prenantes (Majorité, Opposition et Société civile)  afin de lever les grandes options  pour la tenue d’élections paisibles, transparentes et crédibles.
A titre de rappel, la désignation de l’actuel président de la Ceni était le fruit des concertations entre confessions religieuses, pour succéder à l’abbé Apollinaire Malumalu, démissionnaire depuis le 10 septembre 2015, pour raison de santé.
En effet, les confessions religieuses sont une sous-composante  de la Société civile, à laquelle appartenait le président démissionnaire et, c’est elle qui était habilitée à désigner son remplaçant. Par la suite, le président de l’Assemblée nationale avait présenté la candidature  de Corneille Nangaa à la plénière, comme le recommande la loi, pour son entérinement, avant d’être envoyée au chef de l’Etat pour nomination par ordonnance.
On rappelle que Corneille Nangaa exerçait jusqu’à sa désignation les fonctions de Secrétaire exécutif  national adjoint à la Commission Electorale Nationale Indépendante.
En ce qui concerne le nouveau vice-président de la Ceni, il provient du PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie), membre de la Majorité présidentielle, dont est sociétaire André Mpungwe, vice-président démissionnaire depuis le 30 octobre 2015. Quant à Pierrette Mwenze,  elle a remplacé  Chantal Ngoy, membre du MSR, au poste de Question, suite à l’auto-exclusion ou exclusion de ce parti de la Majorité Présidentielle.
Perside Diawaku