Première biennale d’Art contemporain de Kinshasa

0
160

BIENNALE-D-ART-CONTEMPORAIN-YANGO-300x194Ville qui a vu naître des artistes tels que Chéri Samba, Sapin Makengele, Chéri Cherin, Kingelez, Liyolo, Kiripi Katembo, Vitshois Mwilambwe, etc., Kinshasa, capitale de la RDC, va enfin  accueillir enfin sa première biennale d’art contemporain. Sous le thème « Avancer », la première édition de la biennale « Yango » (C’est ça, en lingala) va questionner les caractéristiques expressives qu’offre le Congo, véritable source d’inspiration et mine d’idées et de concepts pour les créateurs à travers le monde. Du 21 novembre au 19 décembre prochains, cet évènement culturel se déroulera sur 4 sites : L’Echangeur de Limete, l’Académie des Beaux-Arts, l’Institut français et le Centre Wallonie Bruxelles.
A l’occasion d’une conférence de presse organisée hier mardi 18 novembre 2014, sa commissaire générale, l’Hollando-zimbabwéenne Sithabile, a indiqué que le rendez-vous de Kinshasa est particulier car beaucoup d’artistes étrangers vont travailler sur place. D’ores et déjà, elle a expliqué que le thème choisi (Avancer)  permet non seulement aux artistes du Congo d’aller vers leurs homologues du monde, mais aussi au public congolais de découvrir les effets positifs de la mondialisation, et vice versa.
Cérémonie rehaussée par l’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Dumond, elle a été aussi l’occasion pour les différents partenaires (l’Afghan Yama Saraj, la Japonaise Keiko Sato, l’Espagnol Ivan Izquierdo, etc.) d’expliquer leurs visions sur cet événement particulier que va accueillir Kinshasa. Près d’une cinquantaine d’artistes, soulignons-le, y sont attendus.
A l’occasion de son vernissage prévu le jeudi 20 novembre au musée d’Art contemporain, situé à l’Echangeur de Limete, un concert, sur invitation uniquement, est prévu sur ce site avec la participation de Jupiter, Strobondo et Huguette.
Quant au grand public, il est convié à l’exposition dès le 21 novembre 2014 sur le même site, ainsi que d’autres ( Espace Bilembo, Institut Français, etc.)
Concernant les conférences, les organisateurs annoncent qu’elles se tiendront à l’Institut Français de Kinshasa sur fond des thèmes « Education et héritage culturel » et « Questions liées à la création de l’industrie culturelle », avec comme orateurs le Pr Joseph Ibongo, Robina Nansubuga et Sithabile Mlostwa.
Il convient de noter qu’une biennale est un événement qui a lieu tous les deux ans. La plupart des biennales présentent généralement des objets d’art et se caractérisent par l’éclectisme des représentations nationales qui y participent. En ce sens la Biennale de Venise, en Italie, est la plus grande des manifestations du genre au monde. D’autres biennales présentent un caractère expérimental, par exemple la Biennale de Paris qui propose des pratiques artistiques immatérielles.
Depuis les années 1990, un nombre important de biennales ont vu le jour dans différents pays autrefois marginalisés sur la scène artistique internationale (Biennale de Cetinje,Biennale de la Havane, Biennale de Gwangju). Les autres biennales sont la Biennale d’Art contemporain du Havre(France), d’Instabul(Turquie),  de Sao Paulo(Brésil), Sydney(Australie), Dakar(Sénégal), Marrakech(Maroc), etc.
Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*