Poursuivi pour viol et meurtre sur l’élève Daniela Manyonga : Me «Buffalo» condamné à mort par le TGI/Gombe!

1
64

Zemanta Related Posts Thumbnail«Me Buffalo», karatéka ceinture noire 2me dan, de son vrai nom Nkaki Kialungila Simon, a été condamné à mort par le Tribunal de Grande Instance de la Gombe, qui l’a jugé hier en procédure de flagrance, au Palais de Justice. Le tribunal a retenu à sa charge les infractions de viol et meurtre avec préméditation sur la personne de la petite Daniela Manyonga (11 ans), élève de 5ème année de l’EP 1 officielle de Kintambo, communément appelée «Ecole Laïque», qui résidait sur rue Mayi-Ndombe n°20.

On rappelle que Me Buffalo fait la «une» de l’actualité kinoise depuis le jeudi 19 septembre 2013, jour de la découverte, dans une maison inachevée de l’avenue Lunionzo n°7 A/bis du corps inanimé de Daniela Manyonga, portée disparue la veille.

Sur dénonciation de petites amies de la défunte, Me Buffalo a été mis aux arrêts. Après la fouille de sa résidence, sur rue Mayi-Ndombe n°3, la police criminelle a découvert un arsenal composé de matériels de chirurgie et des restes d’organes génitaux d’enfants asséchés.

Comme exige par l’opinion publique très choquée par l’acte criminel de Me Buffalo, ce dernier a été lourdement condamné. On signale que ce veuf né en 1955 (58 ans) était employé comme agent  de sécurité au comptoir de diamants Didiam. Il y a lieu de noter que la ministre Geneviève Inagosi du Genre, Famille et Enfant, ainsi que la vice-ministre de l’EPSP, Rwakabuka, la ministre provinciale de l’Education, Thérèse Olenga, ont assisté à ce procès qui a duré plus de 6 heures. Nous y reviendrons.

Tshieke Bukasa

1 COMMENT

  1. Buffalo c’est un monstre qui mérite une pendaison publique, c’est un réseau de trafic humain qu’on doit démantelé, les restes des organes qu’on a trouvé dans sa maison appartenant a qui? ou est ce qu’il a enterrer les cadavres? c’est un grand travail a faire pour les services concernés, allez jusqu’au bout SVP

LEAVE A REPLY

*