Pour l’adoption du projet de Loi portant criminalisation de la torture en RD Congo

0
33
La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) salue l’examen, par l’Assemblée Nationale au cours de sa plénière de mercredi 21 mars 2011, du projet de loi portant criminalisation-de la torture en République Démocratique du Congo (RDCongo) où les auteurs et commanditaires des pratiques de la torture jouissent de I’impunité sous la barbe des autorités RDCongolaises.
L’adoption de cette proposition de loi par les élus du peuple à l’Assemblée Nationale sera une avancée significative en matière de promotion et protection des droits humains en RDCongo au regard des pratiques récurrentes de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants régulièrement enregistrés dans les prisons, cachots et autres lieux de détention ne dépendant pas des parquets sur toute l’étendue de la RDCongo.
La torture, qui par définition << est une souffrance physique ou morale qu’on impose à une personne physique par un détenteur du pouvoir public pour lui soutirer des aveux >>, une fois érigée en infraction à part entière, permettra à la RDCongo de se conformer à la Convention des Nations Unies du 10 décembre 1984 contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants à laquelle la RDCongo avait librement adhérée le 1B mars 1996.
En définitive, la VSV exhorte les parlementaires RDCongolais à adopter rapidement la proposition de loi portant criminalisation de la torture en RDCongo en vue de contribuer positivement au respect de la dignité de la personne humaine quels que soient les griefs mis à sa charge et de lutter contre les atteintes à I’intégrité physique, psychologique ou morale de la personne humaine en RDCongo.
Fait à Kinshasa ,le 27 mars 2011.
LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROTTS DE L’HOMME (VSV)

LEAVE A REPLY

*