Pont Matete : un enfant-commerçant victime d’une fracture

0
42

Une forte concentration d’enfants-commerçants est constatée, chaque jour, au niveau du Pont Matete, le long du boulevard Lumumba. Leur spécialité : la vente à la criée d’une large gamme de jus en bouteilles plastiques et d’eau fraîche en sachets. Cette activité commerciale les oblige à courir après leurs « clients » assis dans des voitures, des taxi-bus ou de gros camions poids lourds en marche.

            C’est dans le cadre de cet exercice qu’un petit garçon qui se faufilait entre les véhicules, le mercredi 22 mai 2013 dans l’après-midi, a été cogné par un taxi-bus. Après un vol plané sur la chaussée, il s’est retrouvé avec une jambe fracturée. Secouru par de bonnes volontés, il a été évacué vers un centre médical des environs.

            Interrogés après ce drame, la majorité de ses petits ont soutenu qu’ils se livrent à ce petit commerce à hauts risques pour trouver de quoi payer leurs études, subvenir à leurs besoins élémentaires ou participer aux frais de ménage. A cause de la pauvreté qui frappe leurs familles, ils ne peuvent faire autrement. Selon leurs témoignages, le site du Pont Matete est stratégique pour la vente  des boissons gazeuses et de l’eau fraîche en sachets.

Rock Lors (Stg/Univ. Rév.KIM)

LEAVE A REPLY

*