Point d’achèvement PPTE : la RD Congo a réalisé 70% du parcours

0
50

« C’est la satisfaction qui nous anime parce qu’on approche du Point d’Achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) et nous sommes à 70% de réalisation des sept principaux déclencheurs du Point d’Achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés ». La déclaration est imputée à Jean-Claude Nachega, Directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, chargé de l’Evaluation du Programme du gouvernement. C’était à la sortie de la réunion d’évaluation organisée hier mardi 13 avril 2010.

On a enregistré la présence, autour d’Adolphe Muzito, à l’Hôtel du gouvernement, de tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux de la République Démocratique du Congo, entre autres les représentants des USA, de l’Union Européenne, des Pays –Bas, de l’Espagne, de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International. Le chef du gouvernement congolais avait à ses côtés les ministres du Budget, de la Santé ainsi que des délégués des ministres du Plan, des Finances et du Développement Rural.

Les participants ont revisité le niveau de réalisation des sept déclencheurs du PPTE, notamment le DSCRP (Document Stratégique de Croissance et de Réduction de la Pauvreté), la stabilisation du cadre marco-économique, l’utilisation de l’épargne budgétaire, la gestion des dépenses publiques, la gouvernance et la prestation des services dans les secteurs prioritaires, sociaux et rural, la gestion de la dette.

Les délégués du FMI et de la BM se sont particulièrement réjouis de l’exécution du DSCRP. L’état du cadre macro-économique a aussi rencontré leur assentiment, au regard de la stabilité du taux d’inflation et du taux de change. C’est le même constat de satisfaction pour les autres indicateurs, notamment au chapitre de l’utilisation de l’épargne budgétaire, de la gestion des dépenses publiques, de la gouvernance et de la prestation des services dans les secteurs prioritaires, sociaux et rural ainsi que la gestion de la dette.

Bref, le travail accompli jusque-là par le gouvernement congolais offre la perspective d’une progression lente mais sûre avec l’atteinte du Point d’Achèvement de l’Initiative PPTE.

S’exprimant au sujet de la dette, l’ADG de la Direction Générale de la Dette Publique (ex-Ogedep), Kevin Numubi Lumbila, a laissé entendre que le mécanisme d’informatisation de toutes les données relatives à la dette extérieure était au point. La saisie des éléments de la dette publique et à garantie publique, ainsi que celle des entreprises publiques non assortie de la garantie de l’Etat. Dans ce créneau aussi, le système fonctionne déjà à 80%, avec l’appui des experts du FMI et de la BM.

Les réformes en cours – lois sur les marchés publics, finalisation des DSCRP sectoriels- ne font que consolider le crédit de la RDC vis-à-vis de ses partenaires.

                                                                                  Jacques Kimpozo

 

 

LEAVE A REPLY

*