Point d’achèvement de l’IPPTE : le Palu félicite et interpelle Muzito

0
39

Dans un point de presse-meeting animé hier mercredi 07 juillet 2010 à son siège de Limete/Debonhomme, par son Secrétaire Permanent Adjoint, Godefroid Mayobo, le Palu s’est exprimé au sujet de plusieurs dossiers de l’heure, notamment l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE (Pays pauvres très endettés), la tragédie de Sange, l’entrée de son Secrétaire de son Secrétaire Général dans l’Ordre des Héros Nationaux Kabila-Lumumba, etc. S’agissant précisément de l’IPPTE, il a adressé ses vives félicitations au gouvernement, que dirige le Premier ministre Adolphe Muzito, pour l’exploit ainsi réalisé.
 
            C’est un haut cadre du Palu, a constaté Mayobo, qui est aux commandes du gouvernement depuis plus de 18 mois et dont le nom est entré dans les annales de l’histoire nationale, aux côtés de celui du Chef de l’Etat, Joseph Kabila et d’autres héros de l’ombre ayant participé à la réalisation du point d’achèvement de l’IPPTE. C’était, sous les ovations des militants de ce parti, une manière indirecte de remettre les pendules à l’heure, par rapport à la campagne de diabolisation de Muzito orchestrée il y a quelques semaines par des éléments opportunistes de l’AMP (Alliance de la Majorité Présidentielle).
Selon le Palu, « Ce résultat n’a, sans doute pu être possible que par la mise en place par le Président de la République et le Gouvernement de la République, d’un régime politique qui a réduit presque totalement l’impact des pressions clientélistes, politico-militaristes et partisanes sur le Trésor Public comme cela était le cas dans le passé ».
            Mais, au-delà de l’exploit, le PALU suggère à l’Exécutif national d’affecter désormais les recettes qu’il allouait jadis au paiement de la dette extérieure à l’amélioration du social de la population : « Le Palu demande que les retombées de l’atteinte du point d’achèvement par la RDC soient orientées essentiellement vers le soulagement de la situation sociale difficile des populations congolaises et vers la disponibilisation des moyens accrus pour la construction et la reconstruction du pays ».
   Outre cette recommandation, Godefroid Mayobo a exhorté le gouvernement à maintenir la nation dans un effort permanent d’assainissement et d’amélioration de la gouvernance des finances publiques.
Enfin, le Palu a félicité le peuple congolais pour les sacrifices consentis en vue de l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, dont le processus a commencé en 2001 et sa satisfaction souvent reportée à la suite de certains dérapages.
            Concernant la catastrophe de Sange, Godefroid Mayobo a fait part de la grande douleur qui habite les cadres et militants de son parti : « … le Palu se déclare profondément affligé par ce drame, venu assombrir le brillant tableau des festivités du Cinquantenaire de l’accession de notre pays à l’indépendance. Le Palu est d’autant plus attristé qu’il compte parmi les victimes de ce grave accident plus de vingt de ses jeunes militants ». Dans la foulée, il a invité les gouvernements central et provincial à s’assumer comme il faut, notamment en assurant des soins appropriés aux blessés et en prenant en charge leurs problèmes connexes.
            Quant à l’élévation de l’autorité morale du Palu, le patriarche Antoine Gizenga Fundji, au rang de Grand Cordon de l’Ordre des Héros Nationaux Lumumba et Kabila, il a souligné que c’était une grande fierté pour le parti.
            Interrogé au sujet du mécanisme par lequel le gouvernement devrait affecter les retombées financières de l’atteinte de l’IPPTE au soulagement de la souffrance de la population, aussi longtemps qu’il avait clairement fait savoir lors du vote du Budget 2010 au Parlement qu’il n’y aurait pas d’augmentations salariales au cours de cet exercice, Mayobo s’est montré fort réservé. A son avis, il revient au gouvernement, qui assure la gestion courante du pays, de décider des modalités de répartition des ressources additionnelles devant découler de l’effacement de plus de 90% de notre dette extérieure.
Dom

LEAVE A REPLY

*