Plonger les jeunes dans les sciences et technologies pour développer la RDC

0
121

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC), Maker Mwangu Famba a procédé au lancement de la 2ème Edition de la Semaine de la Science et des Technologies qui a pour thème « L’explosion des savoirs : l’énergie et la lumière ». Cette deuxième édition – à l’exemple de la première – se déroule du 16 au 17 avril 2015, dans la l’enceinte de l’Institut de la Gombe, dans la commune du même nom. Elle se tient à l’initiative Mme Raïssa Malu, directrice de l’asbl « Investing in People », en partenariat avec le Ministère de l’EPS/INC. Cette manifestation vise un objectif précis, celui d’amener la jeunesse, les élèves et les étudiants en particulier et tous intellectuels en général à aimer les sciences, les technologies et les mathématiques qui sont aujourd’hui le moteur du développement à travers le monde. A l’occasion de cette 2ème Semaine de la Science et des Technologies, un Village des Sciences a été érigé dans la cour de l’Institut de la Gombe. On y trouve plusieurs pavillons (tentes) où sont exposés et expliqués le parcours des progrès et réalisations accomplis par les sciences, technologies et mathématiques dans les laboratoires et institutions de recherches aussi bien dans notre pays que du monde.

 La liste des exposants invités à présenter les fruits de leurs recherches à ce forum, est plus qu’éloquente et regroupe des instituts supérieurs et de recherches scientifiques ; des écoles primaires et secondaires et des entreprises, associations et entités publiques. Dans le lot, on y retrouve l’Université de Kinshasa, Centre d’études nucléaires de Kinshasa/Commissariat Général à l’Energie Atomique (CGEA/CREN-K), Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA), Université protestante au Congo (UPC), l’Institut de la Gombe, le Ministère de l’EPS/INC, celui de l’Energie et Ressources hydrauliques, le Réseau congolais des Acteurs de l’innovation, etc.

Depuis trois ans, la RDC est engagé dans la « Révolution de la modernité »

 Prenant la parole pour lancer cette manifestation de deux jours, Maker Mwangu Famba a, de prime abord, mis en exergue la politique que le Gouvernement de la République mène depuis trois ans ; qui vise – selon la vision du Chef de l’Etat – à provoquer dans notre pays une « Révolution de la modernité » et à créer au centre de l’Afrique, un « Pool d’intelligence » pour impulser la République Démocratique du Congo (RDC) au rang des pays émergents ; une modernité qui rime avec le développement et la qualité de l’Enseignement ; la maîtrise des sciences, des technologies et des mathématiques, base de tout développement durable. Il a particulièrement félicité Raïssa Malu pour son initiative et s’est félicité de la présence de tous les invités et visiteurs qui ont fait le déplacement à cette occasion.

Par ailleurs, le ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques, Jeannot Matadi Nenga a noté le rôle prépondérant joué par la lumière dans notre vie et dans diverses mythologies qui ont vu des dieux porter le nom de la lumière. Il a affirmé la nécessité pour la RDC de la maîtriser. Mme Raïssa Malu par ailleurs insisté sur l’objectif poursuivi par son organisation et par cette semaine, celui de familiariser les jeunes à la recherche scientifique, en suscitant en eux le goût des sciences, des technologies et des mathématiques. Auparavant, Thérèse Olenga, ministre provincial en charge de l’Education, a souhaité la bienvenue à tous les participants.

SAKAZ