Partage d’informations sur les enjeux de l’éducation : les partenaires en atelier

0
37
L’Unesco, les  ministères de l’EPSP, de l’ESU et des Affaires Sociales organisent  depuis hier mercredi 4 juillet  2012 au Centre Béthanie à Gombe un atelier de partage des informations  sur les enjeux du secteur éducatif.   Cadres  des   ministères   de l’éducation,  syndicalistes ,  des  délégués  des entreprises ,  des coordinations des écoles des différents réseaux  prennent part à cet atelier. 
Renforcement  des  capacités des acteurs sociaux et ceux du privé  sur les enjeux et stratégies du secteur éducatif, présentation des stratégies des ministères de l’éducation…. sont les objectifs assignés à ce rendez-vous qui prend fin aujourd’hui.
 Le chronogramme prévoit la présentation  du Programme d’action pour le renforcement des capacités en planification  et gestion de l’éducation ( PARC), du contexte global du secteur de l’éducation en RDC, de la stratégie de l’EPSP, de l’ESU, … 
« A l’instar d’autres pays d’Afrique Sub saharienne, l’Unesco développe en RDC un programme de renforcement  des capacités intitulé  Cap EFA.
  Cap EFA/ RDC  va  accompagner d’ici 2013 l’Etat congolais dans ses efforts de développement d’un système éducatif en phase avec les objectifs d’Education pour Tous. Ceci à travers le renforcement  des capacités des acteurs  et des institutions de la planification  et de la gestion de l’éducation aux différents niveaux « , a fait remarquer  Marie Laure Folly Reimann.
Le « découpage » actuel du secteur éducatif  en RDC ne prévoit pas  jusqu’ici de coordination sectorielle entre les  ministères concernés.  Les rencontres du genre de celle de Béthanie sont donc nécessaires, a dit la représentante du Bureau de l’Unesco à Kinshasa.
 
Faire le point ensemble
 
Le dialogue sectoriel participe à l’édification de la gouvernance éducative, au partage d’informations et la consultation des différents partenaires, a-t-elle souligné.
La stratégie adoptée consiste à identifier les capacités prioritaires à renforcer. Notamment.
Le recrutement de consultants chargés de conduire les diagnostics et l’élaboration des documents et outils.
L’appui à l’organisation d’ateliers de partage et de validation ou de formation des acteurs…
De son côté, le  secrétaire général de l’EPSP a  dit qu’il est temps pour les parties concernées par l’élaboration d’une stratégie globale en matière d’éducation d’observer une pause et de faire le point.
Pour Lufunisabo, le partage des informations est  nécessaire car il permet à tous d’avoir le même entendement. Cela va leur permettre d’élaborer des stratégies sous sectorielles et sectorielle en vue d’un développement harmonieux du secteur éducatif.
  L’assistance s’est fait une idée des raisons ayant  conduit l’Unesco à lancer le PARC. En raison  des problèmes de tous genres que le pays  a connu, il s’observe une déstructuration de l’appareil administratif  en RDC , des difficultés pour assurer un pilotage efficace du système éducatif sur l’ensemble du pays et une faiblesse des capacités des ministères de l’éducation. Le Bureau de l’Unesco à Kinshasa a alors avec d’autres partenaires  songé à l’élaboration d’une politique sectorielle à l’horizon 2013.
La réponse à ces pesanteurs se résume au renforcement des capacités individuelles, institutionnelles…des administrations en charge du secteur éducatif.
 
Statistiques effrayantes.
 
En ce qui concerne  la stratégie globale pour le développement  de l’alphabétisation  et de l’éducation pour l’éducation non formelle de 2012 à 2016-2020, il est dit   que le taux brut de scolarisation  est passé à 90, 7 % en 2009- 2010 avec des disparités provinciales. 54 % d’élèves arrivent en 6 ème année primaire. En outre, selon l’enquête en cours de finalisation sur les enfants et adolescents en dehors de l’école ( EADE), sur un effectif des 23530409 enfants de 5 – 17 ans estimé par le MICS, près d’un enfant sur trois ( 32, 5 %)  étaient en dehors de l’école. 46, 0 % sont d’âge du primaire, 19, 3% sont de l’âge du second cycle du secondaire.
 
Jean- Pierre Nkutu.

LEAVE A REPLY

*