Papa Wemba : ouverture du livre des condoléances  au ministère de la Culture et Arts

0
140

BOkulC’est depuis samedi 30 avril 2016 qu’un livre de condoléances est ouvert  au cabinet du ministère de la Culture et Arts, sis sur boulevard du 30juin à la Gombe.

Lors de la première journée, plusieurs officiels, des députés, des membres du gouvernorat de Kinshasa et des musiciens ont défilé tour à tours pour placer un mot en souvenir  du « grand-prêtre mangrokoto », feu «Papa Wemba ».

L’on a compté parmi les personnes qui ont effectué le déplacement pour le ministère de la Culture et Arts, Eve Bazaiba du MLC et Adèle Kayinda (PPRD), les ministres provinciaux de l’intérieur et de la Culture, les musiciens Jeannot Bombenga, Jossart Nyoka Longo et Reddy Amisi.

            Banza Mukalayi  Nsungu, ministre de tutelle  s’est saisi de cette occasion pour rappeler à l’opinion les derniers réglages en rapport avec les obsèques de l’artiste musicien « Papa Wemba ».

Il a indiqué que la première phase de la journée du lundi sera bel et bien dédiée à la levée de la dépouille mortelle de l’illustre disparu au niveau de l’hôpital du Cinquantenaire  pour le Palais du peuple, ou le chef de l’état va avoir l’occasion de se recueillir et de procéder à la décoration de l’artiste à la plus haute distinction du pays.

Et après l’étape du Palais du peuple, la seconde phase sera  l’exposition au « village Molokai », pour environ quatre heures, suite à la demande insistante de cette communauté où Papa Wemba avait vécu.

L’option, a en croire le ministre de la culture et Arts, a été levée en vue d’offrir aux nombreux fans de Papa Wemba l’occasion de lui rendre leurs derniers hommages et après, cela la dépouille reviendra à nouveau au palais du peuple pour poursuivre le programme qui a entre autre prévu des celebrations,des recueillements ainsi que des dépôts de gerbes de fleurs.

Appelé à ouvrir le bal pour le livre de condoléances, l’on a pu lire l’expression et l’intention du cœur du ministre de la Culture et Arts s’est expimé en ses termes : «C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris la mort de Papa Wemba. Cette icône s’est imposée par le fruit du travail et dont la réputation a traversé nos mers et océans… Que ce goût du travail inspire notre jeunesse longtemps encore ».

Melba Muzola