Le PALU tourne définitivement la page de la Majorité Présidentielle

0
538
Antoine Gizenga, secrétaire général du Parti Lumumbiste Unifié (Palu).
Antoine Gizenga, secrétaire général du Parti Lumumbiste Unifié (Palu).

La sortie officielle  du nouveau regroupement politique Palu et Alliés a consacré la mort définitive de l’alliance entre le Palu et la MP, concoctée en 2006 et reconduite en 2011. Cette plate-forme de la gauche socialiste s’est fixée comme mission de remporter les joutes électorales du 23 décembre prochain en alignant des candidats à tous les niveaux, en commençant par la présidentielle. 

Le patriarche Antoine Gizenga est le Président du Conseil national, secondé par Elvis Mutiri wa Bashara, Mushi Bonane et Bruno Mavungu, respectivement 1er vice-président ; 2ème vice-président ; 1ère rapporteur et 2ème rapporteur.  Tandis que le Bureau exécutif du regroupement est coordonné par Justin Kiyuma, secrétaire exécutif et porte –parole ; Charly Wenga, secrétaire exécutif adjoint en charge des questions électorales.

Le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) et ses alliés ont effectué leur sortie officielle hier dimanche 3 juin 2018 à l’esplanade de la Foire Internationale de Kinshasa. Plusieurs drapeaux ont flotté à l’esplanade de la Fikin, notamment ceux de l’ UDRC de Bruno Mavungu, ADR d’Elvis Mutiri, UPRDI de Mushi Bonane, Panu de Willy Wenga….pour ne citer que ceux-là.

Prenant la parole au nom du Patriarche Gizenga, le nouveau Secrétaire permanent, Sylvain Ngabu, a indiqué que  le processus de réunification des forces  de gauche a été long et laborieux. Il a rappelé les trois moments forts de l’histoire de la RDC où Gizenga a toujours tenté de réunir les forces de gauche pour sauver le pays,  notamment en 1960, en 2006 et maintenant en 2018. En liminaire, il a souligné que l’objectif de la plate-forme est de gagner les élections et de mettre en œuvre la solidarité nationale, comme l’avaient souhaité les pères de l’indépendance.

L’orateur a souligné qu’après  54 ans d’existence du Palu, leur souhait est faire de la RDC un Etat puissant, prospère, où la population jouirait pleinement de toutes les richesses nationales. Au nom des alliés, le député Mutiri a remercié le patriarche Gizenga pour sa vision. Selon lui, la nouvelle plate-forme prend l’engagement  politique de promouvoir les valeurs de gauche. Connu pour sa verve oratoire, Henri Thomas Lokondo a appelé d’autres forces politiques à les rejoindre. Très engagé lui aussi à mener le combat pour le changement de gouvernance jusqu’au bout, Me Bruno Mavungu s’est dit satisfait de la création de ce nouveau regroupement politique qui marque une nouvelle ère politique en RDC.

 

Jrekofo