Ouverture du 3ème Forum national de la Caritas

0
36

Au nom de Mgr Nicolas Djomo, président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), l’Abbé Léonard Santedi, secrétaire général de la Cenco, a ouvert le dimanche 30 mai 2010, le 3ème Forum national de la Caritas-Développement Congo, dans la salle Isidore Bakanja, au Centre d’Accueil Caritas-Congo, dans la commune de la Gombe. Une messe d’action de grâce, célébrée dans la salle Anuarite Nengapeta, a précédé cette ouverture. Plusieurs évêques, membres de la Cenco ont assisté à cette cérémonie, ainsi que des responsables de 47 Caritas diocésaines disséminées à travers la Rd Congo, des responsables des services centraux de la C.D.C. et des représentants de nombreux partenaires, tant nationaux qu’étrangers qui soutiennent l’action de la CDC sur l’ensemble du territoire national.

          En prenant la parole, l’Abbé Léonard Santedi a, d’abord, remercié l’assistance de s’être dérangée pour participer à ces assises qui marquent un tournant décisif pour la CDC. Faisant une rétrospective, il a rappelé que c’est en 1960, au moment de l’Indépendance de la Rd Congo, que les Evêques ont décidé de la création de l’Asbl Caritas-Développement Congo et cinquante ans de vie pour une personne, une institution représentent l’âge de la maturité ; un temps appréciable que CDC est au service de la population. C’est donc le moment, pour lui, de faire un bilan de l’œuvre accomplie et de remercier Dieu pour sa grâce qui a permis ce travail, tout en regardant l’avenir qui ne peut se construire sans souvenir.

           L’Abbé Léonard Santedi a noté également que le Forum national est et reste un rendez-vous régulier pour s’informer et  témoigner en vue d’affûter les stratégies pour mieux servir, se mettre à la disposition des plus démunis. A l’occasion de ce Forum, qui coïncide avec le Cinquantenaire de notre Indépendance et de vie de la CDC, l’Episcopat congolais a décidé de célébrer cet événement d’une manière spéciale par des conférences scientifiques, le Forum national de la CDC ; une belle occasion qui s’offre à la Caritas pour s’évaluer, voir ce qui a été moins bien fait et baliser l’avenir. Ce qui justifie, conclut-il, le thème de ce 3ème Forum : « Caritas-Développement Congo et ses partenaires 50 ans durant au service des populations congolaises : bilan et perspectives ».

 

Réunis au nom de l’identité détenue du Christ

          Dans son mot de bienvenue, Dr Bruno Miteyo Nienge, directeur national de C.D.C., a dit toute son admiration pour la volonté manifestée par tous les participants dont certains ont quitté leurs lointaines résidences, de l’étranger ou de l’intérieur de la Rdc, pour répondre à l’invitation de la Cenco qui est l’organisateur principal de ce Forum. Cette réponse positive à l’invitation contribue, pour lui, à consolider ce réseau national d’acteurs du développement socio-économique. En se demandant ce que l’assistance était venu faire dans ces assises, le directeur national de CDC a répondu à son propre questionnement en précisant que « c’est au nom de l’identité que nous détenons du Christ que nous sommes à la Caritas. Nous sommes des acteurs de développement et en tant que tels, nous contribuons à la réalisation de la mission de l’évangélisation des populations ». Cette mission, a-t-il affirmé, s’inscrit dans la mission même de l’Eglise qui consiste notamment à donner la vie à l’Homme et de la lui donner en abondance.
          S’agissant du bilan de services rendus aux populations congolaises, Dr Bruno Miteyo s’est bien gardé de le dresser précipitamment. Il a dit que ce bilan sera une œuvre d’ensemble, à travers des messages livrés à l’assistance par les différents partenaires et délégués. Il a précisé que la première journée était consacrée à la cérémonie d’ouverture ainsi qu’à l’audition des contributions des partenaires au développement socio-économique du Congo durant ces 50 ans. La seconde journée était axée sur l’audition de la contribution des structures diocésaines réunies par Province ecclésiastique et de la Caritas-Congo au développement socio-économique du Congo durant ces 50 ans. Viendra ensuite les travaux en carrefours durant la troisième journée et le dernier jour est une journée ouverte de CDC et de clôture de ses assises.

SAKAZ

 

LEAVE A REPLY

*