« Opération Pentecôte » : plus de peur que de mal !

0
62

Larmes, joies et émotions ont envahi la grande salle de la Prison Centrale de Makala(PCM) où se tenait, le jeudi 24 juin 2010, la dernière séance de la Cour militaire de Kinshasa/Gombe sur le procès des « Conjurés de la Pentecôte », débuté le 31 juillet 2008. 

En effet, des peines légères et quelques acquittements ont dominé le verdict rendu par le président de la Cour, le colonel magistrat Martin Kalala Kapuku. L’assistance a noté des condamnations allant de quelques mois à 10 ans de servitude pénale, alors que les prévenus, militaires ex-FAZ accusés d’avoir organisé un mouvement insurrectionnel dans la nuit du 27 au 28 mars 2004 dans la capitale, ont bénéficié de larges circonstances atténuantes. D’abord, du fait que ce sont tous des délinquants primaires. Ensuite, ils ont tous une solide formation militaire et ont participé à plusieurs opérations militaires. Autre constat de la Cour militaire : les faits reprochés aux prévenus se sont passés pendant la transition, et ces derniers ont fait montre d’une grande discipline durant tout le procès.

En somme, on retient que le lieutenant Bobo Toromina, cerveau-moteur du groupe, et Geremba Kpazo sont les seuls à écoper de 10 ans de servitude pénale principale. Leurs compagnons Kulengba Nzambo, Kopele Gbazingo, Wala Soko, Ngbelema Miso Makasi, Dembele Gbamanda et Sese Wandio (8 ans) ; Mangomba Male, Ekongo Samuel, Kembo Felele, Sorobanga Tasio, Malebesa Lisele, Mokanda Zembui et Kombite Bumba (7 ans); Tambwe Katoto, Bolomo Ikilinga, Mbombo Mbongo,  Mongbonga Tosa et Lotse Banzani Richard( 2 ans) ; Amili bin Hemedi (78 mois); Lena Mbigila (79 mois) ; Malesenge Tangemale (78 mois) ; Ayevungbo Yani (81 mois) ; Tangayoko Kamba (78 mois) ; Ndozo Zugbia ( 80 mois); Limani Makilo et Mbinza Kamba(76 mois) ; Taka Ngbagbwa (67 mois) ; Koto Ngbunguma (77 mois) ; Amale Dibere( 2 ans) ; Elabe Munoma  (77 mois) ; Bwela Ebia(76 mois) ; Mampuya Luzolo(77 mois) ; Balonga Lisomanonga(2 ans). Par ailleurs, le seul du groupe, Gingolo Waga a écopé de 84 mois. Les aquités sont : Mbelema,  Tshibangu wa Tshibangu, Wena Gbandalafio, Kasongo Tshitangu, Bosenge Ingondo, Muza Mbalaka et Ndombasi Mbala.

Une action éteinte a été décrétée à l’endroit de Mongele Mongungu car décédé en détention, alors que chaque condamné doit payer 20.000 Fc des frais d’instance. Aussi, la Cour s’est déclarée non saisie pour les prévenus poursuivis par défaut.

Rappelons qu’en cette nuit du 27 au 28 mars 2004, des éléments armés identifiés ex-FAZ avaient envahi des sites militaires, dont le camp Tshatshi, la base aérienne de Ndolo, le site SICOTRA, l’IPKIN, sans oublier la station de la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC). Avant cela, un lot d’armes a été découvert de manière fortuite dans une résidence louée par l’adjudant Alembi et une liste contenant des noms bibliques y a été saisie. Un jeune officier congolais âgé de 36 ans au moment des faits, Bobo Toromina, a affirmé avoir coordonné et planifié ledit mouvement afin d’attirer l’attention des autorités sur le sort de ses collègues et leurs familles. D’où son surnom de « Sergha » qui veut dire: « Servir d’exemple pour les générations à venir ».

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*