Opération « jeudi cloches » : plainte contre le Curé de St Joseph

0
616

Saluée par les uns comme moyen de pression sur le pouvoir en place en
vue de faire bouger les lignes du processus électoral, critiquée par
les autres comme simple distraction destinée à le retarder,
l’opération « Jeudi cloches », initiée par les curés catholiques de
Kinshasa depuis le 14 décembre 2017, est en train de prendre une
tournure judiciaire. En effet, l’avocat d’un certain Pambi Yoka,
présenté comme le secrétaire national aux sports d’Unana, le parti de
Willy Mishiki, vient de porter plainte contre l’abbé  Vincent Tshomba,
Curé de la paroisse Saint Joseph de Matonge, dans la commune de
Kalamu.
Selon l’acte d’accusation daté du 18 décembre, le plaignant
souffrirait des problèmes cardiaques depuis le jeudi 14 décembre, date
du lancement de l’opération qui consiste, pour les curés et fidèles de
toutes les paroisses de Kinshasa, à faire du bruit avec des cloches,
des sifflets, des casseroles, des klaxons, des vuvuzela… pour
protester contre le calendrier électoral de la CENI et le report des
élections au-delà du 31 décembre 2017.
La partie plaignante a saisi le Procureur de la République près le
Tribunal de Grande Instance de Kalamu pour qu’il entende l’abbé
Vincent Tshomba sur les méfaits des tapages nocturnes de chaque jeudi
à partir de 21 heures, sur sa santé. Il est précisé, dans la lettre
envoyée au parquer de Kalamu, que l’intéressé est interpellé en sa
qualité d’initiateur de l’opération « Jeudi cloches ». Affaire à
suivre.
Eric WEmba