Les ONG IRDH et IDGPA soutiennent Thabo Mbeki

1
165

L’Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la Paix et le
Développement en Afrique (IDGPA) et l’Institut de Recherche en Droits
Humains (IRDH) apportent leur soutien au Président THABO MBEKI,
désigné Envoyé spécial de la République Sud-Africaine (RSA) pour la
République Démocratique du Congo (RDC) et la Région des Grands Lacs.
Johannesburg, le 22 août 2018. Professeur MBATA MANGU André et Maître
TSHISWAKA MASOKA Hubert ont rendu visite à Thabo Mbeki Foundation
(TMF) de Johannesburg, afin d’exprimer le soutien de leurs
institutions au Président MBEKI désigné Envoyé spécial de la RSA pour
la RDC et la Région des Grands Lacs. Les deux Think Tanks réagissent
ainsi aux propos du ministre MENDE OMALANGA Lambert et de
l’Ambassadeur KIKAYA BIN KARUBI Barnabé qui ont fait allusion au «
rejet du Gouvernement congolais » de ladite désignation.
En effet, le lundi 20 août 2018, la presse internationale a annoncé la
décision du Président sud-africain, Cyril RAMAPHOSA, désignant un
Envoyé spécial pour la RDC et la région des Grands Lacs. Le jour même,
le ministre MENDE a exprimé la satisfaction officielle du pays hôte,
avant de rétropédaler à la suite de la position du Conseiller
diplomatique du Président, l’Ambassadeur KIKAYA, alors qu’il s’était
exprimé en sa qualité de « porte-parole du Gouvernement ».
L’IDGPA et l’IRDH estiment que la venue d’un Envoyé spécial d’un pays
ami contribue à la bonne conduite des affaires diplomatiques du pays.
« Mbeki pourra aider la RDC à mieux concrétiser les mesures de
décrispation politique convenues dans l’Accord de la Saint Sylvestre
de 2016 et l’inclusivité du processus vers les élections prévues au 23
décembre 2018 que le peuple congolais veut paisibles et transparentes
» a dit maître TSHISWAKA, à Thabo Mbeki Foundation. D’autant plus que
le Président MBEKI connaît les acteurs politiques congolais clés, pour
avoir facilité le Dialogue Intercongolais qui a abouti à l’Accord de
Sun City du 17 décembre 2002, générateur de la Constitution en vigueur
dans le pays et la tenue des élections de 2006.
« Refuser la venue du Président Thabo Mbeki, en qualité d’Envoyé
spécial de la RSA en RDC, serait un signe que le régime a beaucoup de
choses à cacher à la communauté internationale», conclu le Professeur
MBATA. Pour lui, la solidarité de la  communauté internationale,
exprimée par le canal des organes de l’Union africaine ou de la SADC,
et en particulier celle de l’Afrique du Sud, est cruciale dans la
résolution de la crise de légitimité qui s’est installée de nouveau
dans le pays, depuis la fin du mandat du Président KABILA, en décembre
2016.
L’IDGPA et l’IRDH justifient leur démarche auprès des institutions
sud-africaines, par «l’Exposé des motifs» de la Constitution
congolaise qui rappelle qu’ en vue de mettre fin à la crise chronique
de légitimité et de donner au pays toutes les chances de se
reconstruire, les délégués de la classe politique et de la Société
civile, forces vives de la Nation avaient pris part au Dialogue
intercongolais qui avait débouché sur l’Accord Global et Inclusif
signé à Pretoria et avaient convenu de mettre en place un nouvel ordre
politique, fondé sur une nouvelle Constitution démocratique, sur base
de laquelle le peuple congolais puisse choisir souverainement ses
dirigeants, au terme des élections libres, pluralistes, démocratiques,
transparentes et crédibles.
Dès lors, les deux organisations estiment qu’à la veille d’un scrutin
déterminant de l’avenir de la nation, il n’appartient pas à l’un des
deux groupes principaux d’acteurs politiques ni à qui que ce soit
d’entraver la réalisation du rêve du peuple congolais de vivre dans la
paix, dans un Congo démocratique et prospère qui exerce son leadership
sur le continent africain.
Le Président de la République étant l’autorité auprès de laquelle les
Ambassadeurs et les envoyés extraordinaires étrangers sont accrédités
(Article 88 in fine de la Constitution) et ne pouvant nullement être
lié par les déclarations de ses ministres ou conseillers, l’IDGPA et
l’IRDH lui demandent instamment d’examiner cette question
d’accréditation de l’Envoyé spécial THABO MBEKI en toute
responsabilité, en tenant compte de ses engagements devant la Nation
et d’excellentes relations qui existent entre la RDC et la RSA, d’une
part, et avec les autres pays de la SADC, d’autre part.

Fait à Johannesburg,
le 22 août 2018

Professeur MBATA MANGU Andre
Téléphone : 00277211699351
Email : amangu@idgpa.org
Maître TSHISWAKA MASOKA Hubert
Téléphone : 0027795932637
Email : info@irdh.co.za

1 COMMENT

Comments are closed.