Oncle et neveu s’affrontent pour un diamant de 315 carats

0
58

Le Tribunal de grande instance de Matete instruit depuis quelques temps l’affaire enregistrée sous RPA 2703. Dans cette affaire, Kalengayi est en appel contre la décision rendue par le Tribunal de paix de Matete, dans un conflit qui l’oppose à son oncle maternel, Mpiana Tshikela, et Ongenda Lemba Trésor. Poursuivis pour escroquerie, les deux prévenus, Mpiana Tshikala et Ongenda Lemba, étaient blanchis par le Tribunal de paix de Matete. Devant cette juridiction, le ministère public et la partie civile Kalengayi avaient soutenu que les faits retenus contre les prévenus étaient établis. Ce sont les mêmes arguments qui ont été réitérés hier jeudi 10 septembre 2015. 

Alors qu’il se trouvait à Mbuji-Mayi, Kalengayi avait reçu un appel de son oncle Mpiana Tshikala lui confirmant être en contact avec des creuseurs qui proposaient la vente de 315 carats de diamants. Il a aussitôt quitté Mbuji-Mayi pour Kinshasa, afin de conclure le marché.

Une fois dans la capitale, Kalengayi était entré en contact avec l’équipe des creuseurs lui proposés par son oncle, prétendant détenir effectivement un diamant de 315 carats trouvé en Angola. On lui fera savoir que pour échapper au contrôle des agents de la douane et des policiers au niveau de la frontière, ce diamant était avalé par Ongenda Lemba. Pour l’éjecter de son estomac, lui a-t-on indiqué, Ongenda devait consommer certains produits. Ainsi rassuré, Kalengayi avait versé un acompte de 7000 dollars américains.

Après plusieurs tentatives, le diamant n’était pas toujours extrait. Ongenda Lemba prétextant qu’il ne parvenait pas à le sortir à la suite des malaises, parce que le diamant se logeait dans ses intestins.

Soucieux d’acquérir sa marchandise, Kalengayi, sur demande d’Ongenda Lemba, avait pris en charge tous les examens médicaux, ainsi que l’intervention chirurgicale subie par Ongenda Lemba.

Ayant réalisé qu’il était victime d’escroquerie et qu’il venait de perdre environ 30.000 dollars américains, il avait regagné la ville de Mbuji-Mayi poursuivre ses activités. Après quelques jours, il avait appris l’arrestation de son fils et de son chauffeur à Kinshasa, pour vol du diamant avalé par Ongenda Lemba, en complicité avec des médecins.

Et pourtant, lors de l’intervention chirurgicale, les témoins de toutes les parties étaient dans la salle d’opération sur demande du médecin traitant. D’après les explications des médecins, un objet dur de plus de 3 centimètres comme un diamant de 315 carats, ne peut pas être avalé à sec, comme l’avait soutenu l’équipe d’Ongenda Lemba. C’est suite à cette révélation que Kalengayi avait décidé de porter plainte au parquet. Car, il venait de comprendre que son oncle, avec sa bande, cherchait à le détruire.

Pour sa part, Mpiana Tshikala, assisté de ses conseils, n’a pas reconnu les faits mis à sa charge. Contrairement aux procès-verbaux de son audition au parquet, il a dit aux juges d’appel que les propos n’étaient pas siens, de même que les signatures apposées au bas des procès-verbaux. La seule chose qu’il a reconnue, c’est la somme de 700 dollars que son neveu Kalengayi lui avait demandé de remettre à un certain Faustin Lumingu qui se trouvait dans la province du Bandundu pour achat d’un diamant. A ces mots, le tribunal a renvoyé le dossier à deux semaines pour la comparution d’Ongenda Lemba, absent à l’audience, et  Kalengayi.

                                                                                       Yves Kadima