Olive console Amazone

0
148

Marie Olive Lembe Kabila, épouse du Chef de l’Etat, a effectué une descente, le mardi 10 mai 2016 à la résidence de feu Jules Shungu alias Papa Wemba, sise Rue Forêt à Binza Macampagne à Ngaliema, afin
de consoler à son tour la veuve de l’artiste ainsi que ses enfants.        Assise par terre, autant que son hôte, Marie Olive Lembe a pris connaissance de la mesure du drame tel que vécu par les proches du défunt depuis l’annonce du décès, en passant par les funérailles, jusqu’à ce jour. Durant plusieurs heures, Olive est restée aux côtés de Amazone et ses enfants, loin des cameras et des projecteurs.

A l’issue de la rencontre, l’épouse du Chef de l’Etat a indiqué que c’était un devoir pour elle d’exprimer sa compassion à la famille d’un illustre personnage pour qui elle avait beaucoup d’admiration. « On était pas préparé à recevoir une telle nouvelle. Une mauvaise surprise. Je ne sais même pas exprimer ce que j’avais ressenti en
apprenant ce drame. J’avais même peur d’aller au deuil de peur de tomber sur le cercueil…», a-t-elle d’entrée de jeu introduite.

Puis d’ajouter, que c’était aussi une obligation de témoigner la grandeur et la simplicité de Papa Wemba, tant à sa famille qu’à l’opinion en général. « Nous avons perdu une icône. Un espoir perdu, je suis encore sous le choc jusqu’à ce jour. Mais en tant que chrétienne, je remercie le Seigneur qui nous recommande de lui rendre grâce en toutes circonstances », a-t-elle souligné, avant de dire que sa démarche consistait non seulement à présenter ses condoléances à la veuve et aux enfants, mais aussi à toute la famille biologique, culturelle, ainsi qu’à tout le peuple congolais.

Souvenirs impérissables

Interrogée sur le souvenir qu’elle garde de la star de la musique,
Marie Olive Lembe a d’abord souhaité donner un conseil à toutes les
personnes qui se donnent en spectacle en livrant en pâture l’honneur
d’une personnalité de grande envergure comme Papa Wemba. « Arrêtez !
Ça ne vous honore pas. Les linges sales se lavent en famille. Nous
n’avons même pas fini notre deuil de 40 jours. Attendons que les
esprits se calment pour aborder des questions sensibles… ».
Exhortant les uns et les autres à la retenue, l’épouse du Chef de
l’Etat a déclaré qu’on doit continuer à pleurer le chef du village
Molokai dans la dignité. « En tant que chrétiens, si nous pratiquons
la parole de Dieu, nous devons rester humbles. Personne sur cette
terre n’est parfait, tout le monde a des erreurs. Raison pour laquelle
nous prions et demandons pardon à Dieu… ».
Aux médias, elle a simplement préconisé un tri rigoureux dans le
traitement de ce genre d’informations. « Vous êtes des constructeurs
et non des destructeurs. Eduquez-nous ! », a-t-elle lancé avec force.
Evoquant ensuite un vieux souvenir, Marie Olive Lembe Kabila a
rappelé le rôle de sage qu’avait joué Papa Wemba lors d’un déplacement
des artistes vers Goma pour célébrer son anniversaire. « Au moment où
j’étais écœurée de voir son collègue m’exiger un jet privé pour
répondre à mon invitation, Papa Wemba m’a surpris en plaidant pour ce
musicien. Il m’a expressément demandé de supporter les caprices des
uns et des autres et de laisser tout le monde venir à la fête… », a
témoigné Olive, avant de révéler que Papa Wemba s’était porté
volontaire pour céder sa place en business class pour rejoindre la
place économique en arrière, dans le but d’« apaiser les esprits qui
se chauffaient ».
Notons que dans sa gibecière, la 1ère dame de la RDC a amené quelques
présents en nature et en espèce afin de soutenir la famille éprouvée.

Tshieke Bukasa