Ogefrem : Anatole Kikwa persévère dans l’excellence

0
86
ogefrem_siegeMilitant de l’excellence et de l’émergence, Anatole Kikwa Mwata Mukambo, Directeur général a.i. de l’Office de Gestion  du Fret Multimodal et président en exercice de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA), ne cesse d’être à la merci des institutions qu’ il s’est engagé à servir. Telle est d’ailleurs la raison principale de la tenue de la réunion de concertation du Bureau exécutif de l’UCCA en République démocratique du Congo. Cette réunion a eu lieu hier mardi 4 août 2015, dans la salle de réunions de l’Ogefrem.
Arrivés à Kinshasa sur invitation de son président, les membres du bureau exécutif ont, ensemble avec le n°1 de l’UCCA, fait l’évaluation de la réunion du comité directeur dont les travaux s’étaient déroulés à Kinshasa  du 04 au 06 février 2015.  Outre cette préoccupation, plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour.
A la même occasion, le bureau exécutif a évalué la 7ème Journée des chargeurs tenue à Brazzaville et enfin, la réunion du comité extraordinaire de Douala, tenue au cours du mois d’avril dernier. Certes, les membres du bureau exécutif ont analysé minutieusement la mise en application de différentes recommandations et résolutions prises lors des assises antérieures.
«Il est normal qu’on fasse le point de toutes les décisions, telles qu’elles ont été recommandées» , a déclaré le président de l’UCCA, Anatole Kikwa, au sortir de la réunion.
De son côté, Adamou Saley Abdourahan, Secrétaire général de l’UCCA, a souligné que c’est depuis le mois de novembre 2013 que la RDC, au travers l’Ogefrem, préside l’Union. A cet effet, il est important de tenir des réunions de concertation, afin d’évaluer l’état d’avancement de certains projets, entre autres, le taux de fret ; la convocation de la réunion extraordinaire du comité directeur ( en octobre prochain) ;  l’avancement des données auprès des bailleurs de fonds ; les préparatifs de la prochaine ‘’Assemblée générale’’ qui aura lieu au Ghana ; etc.
Dans ce même chapitre, il a évoqué les projets tels que la mise en place de la « Task – Force ». Ceci renvoit aux quatre cadres de Conseil Africain qui doivent donner un coup de pouce au Conseil de Cameroun.
Il a indiqué que : « le président Anatole Kikwa a donné un certain nombre des directives pour accélérer les préparatifs. Car, nous devons prévoir le renforcement des ressources humaines dont on dispose maintenant. C’est pour renforcer les capacités humaines des Conseils des chargeurs de l’UCCA ».
Le Secrétaire général a terminé son intervention en donnant une note satisfaisante sur le parcours de son organisation, une structure faisant partie de l’ l’Organisation Maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (OMAOC).
Pour sa part, Auguste Mbappenda, le trésorier statutaire, a particulièrement remercié  la RDC pour son hospitalité. Il a précisé qu’il se réjouit du fait que la RDC se trouve à la tête de l’UCCA, une structure qui avait des arriérés de cotisation et que pour l’instant, elle a tout apuré. Bref, elle ne compte aucune dette, et, la RDC est une bonne élève.
Quant à la situation de la trésorerie, de manière globale, le chef des finances a affirmé que l’UCCA est parmi les organes de l’OMAOC qui s’est distinguée sur tous les plans.
Face à de telles appréciations, l’on note que des frères africains sont satisfaits du mandat d’Anatole Kikwa, ce qui devrait constituer un motif de satisfaction pour la RDC ainsi que pour tous les cadres et agents  de l’Ogefrem.
 Dorcas NSOMUE