Œuvre des missionnaires jésuites : l’Université Loyola du Congo lancée à Kimwenza

0
982

Le secteur de l’enseignement universitaire en République Démocratique du Congo vient de s’enrichir d’une nouvelle institution : l’Université Loyola du Congo(ULC). Du nom du fondateur de la Compagnie de Jésus, St Ignace de Loyola, l’ULC ouvre ses portes dès la rentrée académique prochaine, le 15 octobre 2016.

En effet, l’ULC est née de la fusion de l’Institut Supérieur
Agrovétérinaire (ISAV) et de la Faculté de Philosophie St Pierre
Canisius, tous deux situés à Kimwenza, quartier urbano-rural de la
périphérie sud de Kinshasa. Héritant des infrastructures de ces
institutions, l’université jésuite va organiser quatre facultés :
Philosophie ; Sciences Agronomiques et Vétérinaires ; Sciences et
Technologies ; Sciences sociales et Gestion ; Sciences de
l’Administration des Affaires. « Il y a réellement un besoin, car ces
facultés n’existent pas au pays comme nous l’envisageons… », a indiqué
le Père Ghislain Tshikendwa Matadi, directeur général de l’ISAV.
A l’en croire, la combinaison simultanée des Sciences agronomiques et
vétérinaires, ou encore l’organisation du Business school
(administration des affaires), rendent particuliers les programmes
organisés à l’ULC. « Outre nos anciens étudiants qui sont en train de
poursuivre normalement leurs cursus, nous admettons pour nos nouvelles
facultés des jeunes diplômés d’Etat (baccalauréat). Le vendredi 15
juillet prochain, nous clôturons cette année académique et allons
rouvrir la session 2016-2017, le 15 octobre… », a-t-il déclaré,
précisant que l’ensemble du personnel universitaire est dans l’attente
de la nomination du premier recteur de l’ULC.
Au sujet de son site universitaire, excentré de la mégapole Kinshasa,
le Père Ghislain Tshikendwa a relevé que c’est le calme de la contrée
et la douceur de son climat qui ont incontestablement milité pour son
choix. « Nous sommes ici depuis 1954 et avons une des meilleures
bibliothèques de l’Afrique centrale. Milieu paisible, les gens peuvent
s’adonner vraiment à la science ici à Kimwenza… » a-t-il conclu.
Notons que déjà des étudiants se bousculent au portillon pour faire
partie de la première promotion de cette première université jésuite
du pays. « Avec toute la rigueur qu’on reconnait aux missionnaires
jésuites, il y a la présomption de sérieux. Moi, j’ai déjà mon
inscription ! », a lancé l’un d’eux, Giscard Kusema.

Tshieke Bukasa