Obsèques d’Etienne Tshisekedi : la famille et l’UDPS exigent l’exécution urgente de l’Accord du 31 décembre

0
306
tshisekediPeut-être une lueur d’espoir pour l’organisation des obsèques d’Etienne Tshisekedi. A l’issue de la conférence de presse tenue hier à Bruxelles conjointement par son jeune frère  Mgr Gérard Mulumba, le fils du défunt, et le président de l’UDPS-Benelux, Dr Kabanda, la famille de l’illustre disparu a rendu publique une déclaration signée par l’évêque de Mweka.
Après avoir rendu un hommage particulier à tous les hommes de bonne volonté qui ont compati au malheur qui vient de frapper sa famille biologique, Gérard Mulumba a tenu à rappeler qu’avant de disparaitre inopinément, son grand-frère « a livré un dernier  combat qui a donné lieu à l’Accord Politique dans la nuit de la Saint Sylvestre 2016. A ce titre, souligne-t-il, cet accord est le testament qu’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba lègue à notre nation. La famille tient à dire tout haut son ardent souhait de le pleurer dignement et de l’inhumer sereinement afin qu’il entre effectivement dans son repos éternel. Ce qui suppose une ambiance générale de sérénité, indispensable à la tenue d’un deuil digne, à la mesure de la personnalité du défunt et en conformité à ce qu’a été le fondement de sa vie ».  
 
Pas de récupération politique
 
            Tout en demandant aux forces de l’ordre de faire montre de leur sens de responsabilité et de savoir-faire pour éviter des troubles autour des obsèques de l’illustre disparu, Mgr Gérard Mulumba s’élève avec énergie pour « condamner fermement les diverses tentatives de récupération politique autour des obsèques du Président Etienne Tshisekedi Wa Mulumba ».  
           
Obsèques après la mise en œuvre effective de l’Accord du 31 décembre 2016
 
            Comme lors de la conférence de presse tenue conjointement hier dans l’avant-midi, selon les déclarations de Félix Tshisekedi, la famille du défunt a tenu à mettre les points sur les « i » et surtout autour de la question fondamentale  qui taraude tous les esprits. A savoir la mise en place du gouvernement conformément à l’Accord du 31 décembre dernier. Il saute aux yeux que l’opinion a hâte de voir cet accord se matérialiser pour permettre au pays de vivre des élections démocratiques, libres et transparentes pour une passation pacifique des pouvoirs.
            La CENCO est priée de tout mettre en œuvre pour que les partis prenantes arrivent, de bonne foi, à l’exécution urgente des engagements mutuels pris dans le cadre de cet accord. Ce serait aussi une façon civilisée d’honorer tant la mémoire que le testament nous légué par l’illustre disparu, lequel mérite des obsèques nationales pour le combat qu’il a mené durant plus de quarante ans de façon pacifique.
            Félix Tshisekedi a également indiqué que la famille a sollicité une autopsie afin d’être sur la cause fixé sur la cause réelle du décès inopiné d’Etienne Tshisekedi. 
F.M. 
           
           
DECLARATION DE LA FAMILLE D’ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA
1. Le mercredi 1er février 2017, à 17h15’, Monsieur Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, est mort à l’hôpital Sainte Elisabeth de Bruxelles entouré des membres de sa famille. Selon les médecins, il est mort d’une embolie pulmonaire.
2. Quoique meurtris par la douleur consécutive à cette tragédie, nous tenons à adresser nos sincères et profonds remerciements à tous ceux qui, de divers horizons tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur, ont spontanément tenu à nous manifester leur compassion et leur solidarité. Ces remerciements s’adressent en particulier à la Belgique pour avoir réservé à l’illustre disparu un hommage particulier, sans égal dans l’histoire commune de nos deux pays.
3.         Toutes ces marques d’expression fervente de douleur de notre peuple et d’hommages rendus par des responsables politiques à travers le monde, sont une reconnaissance méritée de l’engagement et du combat de la vie d’un homme de paix, d’un leader politique qui a tout donné, tout sacrifié pour que son pays soit une vraie République, bâtie sur un Etat de droit où la démocratie s’exerce effectivement.
4.         A cet égard, la famille tient à rappeler que le disparu est une figure de proue de la scène politique de notre pays. En effet, il a marqué de son empreinte les quarante dernières années de l’histoire de la République Démocratique du Congo par sa lutte pour l’avènement de l’Etat de droit, de la démocratie et de l’alternance démocratique.
5. Davantage encore, peu avant de disparaître, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA a livré un dernier combat qui a donné lieu à l’Accord politique dans la nuit de la Saint Sylvestre 2016. A ce titre, cet Accord est le testament qu’Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA lègue à notre nation.
6.         Pour que Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, qui jusqu’à son dernier souffle était encore sur son champ privilégié de bataille, retrouve la paix, la famille tient à dire tout haut son ardent souhait de le pleurer dignement et de l’inhumer sereinement afin qu’il entre effectivement dans son repos éternel. Ce qui suppose une ambiance générale de sérénité, indispensable à la tenue d’un deuil digne, à la mesure de la personnalité du défunt et en conformité à ce qu’a été le fondement de sa vie. Par conséquent, elle demande aux Forces de l’ordre de faire montre de leur sens de responsabilité et de savoir-faire en évitant des troubles pendant tout ce temps de deuil.
7.         C’est ici également le lieu pour la famille de dire son indignation et de condamner fermement les diverses tentatives de récupération politique autour des obsèques du Président Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA.
8. Dès lors, fidèle à son principe sacré « le peuple d’abord » et communiant en cela avec l’ensemble du peuple congolais, la famille considère que pour éviter toute forme de dérive et au nom de l’hommage que les Congolais, toutes tendances confondues, souhaitent lui rendre dans un climat serein, les obsèques au pays d’Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA devraient être consécutives à la mise en œuvre effective de l’Accord du 31.12.2016.
9. A cet égard, la famille exhorte la CENCO, dans son rôle de médiation, de mettre fermement tout en œuvre pour que les parties prenantes arrivent, de bonne foi, à l’exécution urgente des engagements mutuels pris dans le cadre de cet Accord.
10. Le Président Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA mérite les obsèques nationales dignes et devant connaître la participation de tous, y compris des représentants de l’Etat congolais pour lequel il s’est donné corps et âme toute sa vie.
11.       La famille exprime sa solidarité avec la grande famille politique de l’UDPS et du Rassemblement ; ainsi qu’à tout notre peuple, ensemble éprouvés par cette disparition.
12.       La famille prie diligemment, la médiation de la CENCO, les parties prenantes à l’Accord, de fixer la famille sur les préoccupations exprimées afin de lui permettre de planifier le programme d’inhumation de l’illustre disparu, la tenue et la clôture de son deuil.
 
Fait à Bruxelles,
 le 13 février 2017.
 
Pour la famille,
 
† Mgr Gérard MULUMBA KALEMBA
           
                                                                             Pour la famille,
 
† Mgr Gérard MULUMBA KALEMBA