Obsèques de Tshisekedi : Mgr Mulumba et F. Tshisekedi parlent ce lundi à Bruxelles

1
417
Félix TshisekediA en croire des sources proches de la représentation de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mgr Gérard Mulumba, jeune frère d’Etienne Tshisekedi, et Félix Tshisekedi, un des fils du défunt et Secrétaire National aux Relations Extérieures du parti, animent une conférence de presse ce lundi matin à Bruxelles. Le cadre choisi pour cette rencontre avec la presse n’est autre que le « Press Club Brussels Europe ». Un troisième intervenant est prévu à cette occasion. Il s’agit du Dr André Kabanda, représentant de l’UDPS en Belgique.
 
Le thème de cette conférence de presse porte comme intitulé : « La communication de la famille et du parti quant à la suite des obsèques de l’illustre disparu ».
On croit savoir que les trois orateurs vont réaffirmer la position exprimée par le parti le mercredi 08 février 2017 par la voix de son Secrétaire Général, Marc Kabund, à savoir que les obsèques d’Etienne Tshisekedi ne peuvent être organisées qu’aux conditions ci-après : la signature de l’Arrangement particulier en souffrance au Centre Interdiocésain, la mise en place d’un gouvernement de large union nationale dirigé par un Premier ministre désigné par le Rassemblement, la mise en place du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, l’érection d’un mausolée pour le défunt au centre de la ville de Kinshasa, etc.
          Contrairement à ce que pourraient croire d’aucuns, la famille biologique d’Etienne Tshisekedi et son parti émettent sur la même longueur d’ondes en ce qui concerne l’organisation des funérailles du précité. Certes, le principe de la prise en charge des obsèques par le Trésor public congolais est acquis mais avec comme préalable le respect et l’exécution sans faille de son « testament politique », entendez l’Accord du 31 décembre 2016 pour la conclusion duquel il a sacrifié sa santé, en répondant avec un mois de retard au rendez-vous médical lui fixé par ses médecins traitants, dont le délai butoir avait expiré le 10 décembre 2016.
On rappelle qu’un des derniers hommages rendus à Etienne Tshisekedi en terre belge était la messe d’actions de grâces organisée le jeudi 09 février en la Basilique du Sacré-Cœur, à Bruxelles, avec la participation de plusieurs milliers de Congolais et d’étrangers.              Kimp

1 COMMENT

Comments are closed.