Nsele : le quartier Harare sous la menace d’une érosion

0
184

erosionLes maisons du quartier Harare, dans la commune de Nsele, sont en train d’être englouties, lentement mais sûrement, par une érosion qui s’est déclarée il y a environ un mois. Selon les résidents, le site est devenu vulnérable aux eaux des pluies depuis qu’une société chinoise y a érigé des maisons, sans avoir aménagé des caniveaux ou égouts pour leur évacuation.

Chaque fois qu’une pluie s’annonce, c’est la peur au ventre que les habitants du quartier Harare attendent la suite, à savoir l’effondrement d’une ou deux nouvelles maisons. Au rythme où sont emportées les habitations, l’on craint que ce quartier ne disparaisse de la carte géographique de Kinshasa dans un délai très court.

Aussi tout le quartier Harare lance-t-il un cri de détresse en direction de l’Hôtel de Ville de Kinshasa, en vue d’une action urgente et salvatrice. Entre-temps, un carton rouge est brandi à l’endroit de députés nationaux et provinciaux de Kinshasa, qui n’ont plus remis les pieds dans cette partie de la ville depuis leur élection en 2006 ou 2011.

                                               Maloti Ibeni Hermeline (stg/UPN)

LEAVE A REPLY

*