Nord-Kivu : le cap d’un million de personnes déplacées franchi !

0
35

Congo-Est-9Selon la mise à jour du nombre de personnes déplacées dans le Nord-Kivu, établie le 25 août 2013, 1.024.750 personnes sont actuellement déplacées dans cette province. Soit une augmentation de 5% par rapport au mois précédent. Le chargé de l’Information publique adjoint du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies( Ocha), Sylvestre Ntumba Mudingayi, qui a livré cette information, hier mercredi 4 septembre 2013 au cours du point de presse hebdomadaire de la Monusco, a tenu néanmoins à préciser que certaines personnes sont déplacées depuis 2009.

En effet, a-t-il détaillé, les territoires de Masisi et de Walikale, respectivement avec 30% et 23%, comptent plus de la moitié de l’ensemble de la population déplacée. Plus de 62% de personnes déplacées vivent dans les familles d’accueil. A l’en croire, enfin, l’insécurité et la violence restent les principales causes de déplacement.

Toujours dans ce chapitre humanitaire, Ocha a renseigné hier que plus de 1000 ménages sont sans abris à la suite des pluies diluviennes qui s’abattent sur les districts du Bas-Uele et du Haut-Uele depuis une dizaine de jours, causant des inondations dans plusieurs localités. « Plusieurs dégâts sont rapportés notamment des maisons détruites, des routes coupées, des camps inondés, etc. », a souligné Sylvestre Mudingayi. Avant d’ajouter que 6 territoires sont affectés dont quatre dans le Haut-Uele, alors que les localités les plus touchées sont Bangadi et Niangara.

         Cependant, a-t-il annoncé, la communauté humanitaire organise la réponse. « Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance(UNICEF) a mis à disposition du chlore pour la désinfection de l’eau à Bangadi, tandis que le Programme alimentaire mondial(PAM) et son partenaire ADSSE planifient une distribution des vivres dans la même localité », a-t-il conclu.

Tshieke Bukasa 

LEAVE A REPLY

*