Nord-Kivu: Encore une nébuleuse Maï Maï

0
41

Une nébuleuse Maï-Maï dénommée « Populaire » a multiplié ses activités  au Nord-Kivu, a indiqué hier la Monuc. Elle est basée au Sud de l’axe Lwibo-Mahanga-Kashebere-Kibua, dans le territoire de Masisi. Ce groupe, qui serait composé des déserteurs qui avaient jadis intégré les FARDC, s’oppose aux éléments ex-CNDP qui ont rejoint les rangs des FARDC.           On signale que le mercredi 12 août à 3h du matin, des hommes armés sont entrés dans le site minier de Bisie, en territoire de Walikale, où ils ont attaqué et massacré des civils. Le bilan provisoire avancé par l’Administrateur du Territoire de Walikale, Tshotoke, était de 16 personnes tuées, dont 2 policiers des mines, 2 militaires et 45 blessés. Ce massacre a été signé Cheka, un nouveau groupe Mai-Mai originaire de Walikale, groupement Ihana, secteur Wanyanga, coalisé aux FDLR pour exécuter cette sale besogne. 

       

Au Nord-Kivu toujours, la Monuc a fait état de plusieurs rapports au sujet de l’insécurité engendrée par la présence des éléments des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) et des groupes Mai-Mai dans les différents territoires. Des préoccupations sécuritaires dues au comportement indiscipliné des éléments armés ont également été plusieurs fois rapportées. Des rapports indiquent que des soldats intégrés du Congrès National de la Défense du Peuple (CNDP) continuent à ériger des barrières routières à Mushenge, dans le territoire de Masisi, et que des militaires des FARDC collectent illégalement des produits alimentaires à Kanyabayonga, dans le territoire de Lubero, à 175 kilomètres au Nord de Goma.

 

 Kiwanja et Kanyabayonga: bientôt les rapports

            Les rapports sur les événements de Kiwanja et de Goma et Kanyabayonga seront rendus publics le lundi 7 septembre 2009. Une conférence de presse sera à cet effet organisée au quartier général de la MONUC à 11 heures. Pour rappel, le 5 novembre 2008, des troupes armées ont massacré des civils innocents dans la cité de Kiwanja, territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu.

 

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*