Neveux et oncles se disputent l’héritage

0
32

Les héritiers de feu Epalo Ngwele, ont porté plainte au Tribunal de Grande Instance de la Gombe contre la famille de leur défunt père, Matshambe, pour mauvaise gérance de la succession. Cette affaire a été instruite dans la chambre 3, le mercredi 30mars 2011, sous RC 103.894.
Selon les conseils de Ngwele,  Epalo Ngwelé était un des quatre enfants des feus Albert Ngwelé et Antoinette Embete, grands-parents de leurs clients. A leur mort, ils avaient laissé une parcelle sise sur l’avenue Croix-Rouge, au quartier Aketi, dans la commune de Lingwala, au bénéfice de leurs enfants.

 Mais après que l’un d’eux, père de ses clients, soit décédé, leurs  trois oncles restés en vie en complicité avec leurs femmes se sont arrangés pour ne plus remettre leurs parts des loyers de leur défunt frère Epalo Ngwele à ses héritiers. C’est ainsi que leurs avocats ont sollicité la vente de cette parcelle pour une répartition équitable des revenus.

Matshiombe et consorts par le biais de leurs avocats, ont soulevé deux exceptions liées à la prématurité de l’action et au défaut de qualité. En ce qui concerne la première exception, ils ont indiqué que les formalités sont en cours pour la désignation d’un liquidateur. D’ailleurs, cette qualité ne se présume pas mais se prouve. Selon eux, la succession n’a pas encore désigné un liquidateur. Quant à la seconde exception, il faut prouver le lien de filiation  soit par un acte de mariage civil, soit par une attestation de naissance, parce que c’est un rapport qui relie un père et son enfant. En ce qui concerne les plaignants, ils n’ont rien présenté. Pour conclure, ces avocats ont invité le Tribunal à condamner les Ngwele à un montant forfaitaire de 5OOO$ pour procès téméraire et vexatoire.
Le Tribunal, après avoir entendu ces deux versions, a pris la cause en délibéré.

Muriel Kadima   

LEAVE A REPLY

*