Naufrage du lac Albert : le Casbinet Matata annonce une enquête

0
32

matataLe Gouvernement de la République est très préoccupé et profondément attristé par le naufrage de l’embarcation transportant plus de 200 réfugiés congolais dans le lac Albert en provenance de l’Ouganda, survenu le samedi 22 mars 2014. Par conséquent, il prend toutes les dispositions urgentes, afin que soit diligentée une enquête indépendante pour établir les responsabilités quant à cette tragédie.

Ces réfugiés ayant fui Kamango, Kahondo, Nobili et environs, en chefferie de Watalinga, territoire de Beni, au Nord-Kivu, entre juillet et décembre 2013, avaient décidé librement de regagner leurs terres natales, après la libération de leurs villages par les FARDC engagées dans l’opération « Sokola 1 » contre les ADF-Nalu (rebelles ougandais actifs en RDC).

De deux navires motorisés mis à disposition dans la matinée du samedi 22 mars 2014, afin d’évacuer ceux qui voulaient rentrer, seule la première embarcation est arrivée à destination. La deuxième par contre, avec à son bord 292 personnes, a chaviré dans le lac Albert.

Ces pertes s’ajoutent à la longue cohorte des souffrances injustement infligées aux populations de l’Est de la RDC.

A la suite de ce drame, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, MATATA PONYO Mapon, présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées.

Que leurs âmes reposent en paix.
Fait à Kinshasa, le 26 mars 2014
Le Cabinet du Premier Ministre

LEAVE A REPLY

*