Muzito salue la coopération Afro-Arabe

0
25
Le Premier ministre congolais, Adolphe Muzito, a représenté le Président de la République, Joseph Kabila, au 2me Afro-Arabe qui a réuni des Chefs d’Etats arabes et africains, le dimanche 10 octobre 2010 à Syrte, autour du président libyen Mouammar Kadhafi. Il est arrivé dans cette ville de Libye le samedi 09 octobre  en afin d’après-midi, à la tête d’une délégation composée de son Directeur de Cabinet Adjoint chargé des questions économiques, financières et monétaires, de quelques uns de ses conseillers principaux ainsi que du vice-ministre des Affaires Etrangères.
 
            Dans son intervention de circonstance, il a insisté sur la poursuite de la coopération entre Arabes et Africains, afin de la rendre plus fructueuse. De son point de vue, les Africains devraient apporter, dans cette coopération Sud-Sud, leurs fabuleuses ressources naturelles tandis que les Arabes leurs impressionnants capitaux,  le tout pour promouvoir le développement de l’Afrique tout entière.
            On rappelle que l’objectif principal de ce sommet était de consolider la coopération entre les peuples africains et arabes, notamment à travers des échanges autour des dossiers d’intérêt commun. Au terme de ce forum, les chefs d’Etats des deux blocs ont adopté une « stratégie de coopération afro-arabe et un « Plan d’action » pour la période 2011-2015. Africains et Arabes ont convenu d’unir leurs efforts face aux défis de la mondialisation et du développement.
            Les différents intervenants, notamment les présidents du Sénégal, du Congo/Brazzaville, du Tchad, de l’Algérie, de Centrafrique, de l’Egypte, l’Emir du Koweit… ont pris l’engagement de ne pas casser le processus de coopération afro-arabe lancé en 1977 au Caire, en Egypte, en garantissant l’organisation de leur sommet tous les trois ans.
            Le président Kadhafi, hôte de la rencontre de Syrte, a émis le vœu de voir celle-ci permettre aux Arabes et Africains de maîtriser leurs richesses en vue de stopper leurs pillages organisés depuis des siècles. C’est la seule alternative, selon lui, pour accélérer le progrès des Arabes et des Africains. Rendez-vous est pris pour 2013 au Koweit. Le chef du gouvernement congolais est attendu à Kinshasa ce jeudi 14 octobre 2010.
                                                                                                                                 Kimp.
 

LEAVE A REPLY

*